Comment répondre à la question : quelles sont vos forces et faiblesses ?

How to Answer “What Are Your Strengths and Weaknesses”
Twitter
Facebook
LinkedIn
Email
Summary

Ne sous-estimez pas l'importance des questions d'entretien courantes simplement parce qu'elles sont fréquemment posées. Une préparation insuffisante à ces questions peut être le facteur décisif entre avancer et reculer. Prenons, par exemple, la question fréquemment posée : "Quels sont vos points forts et vos points faibles ? Dans cet article, l'auteur présente des stratégies efficaces pour exprimer vos points forts et vos faiblesses. En outre, vous trouverez des exemples de formulation que vous pourrez utiliser comme référence utile.

————————-

Se démarquer et paraître honnête sont deux des choses les plus importantes que vous puissiez faire lors d'un entretien d'embauche. Certaines questions sont comme la liste des plus grands succès que vous ne pouvez pas éviter. Tout en haut de cette liste, on trouve trois classiques :

"Parlez-moi de vous", "pourquoi voulez-vous travailler ici", et l'éternelle question "quelles sont vos plus grandes forces et faiblesses".

Les réponses classiques à cette question sont souvent banales et peu originales. Par exemple :

→ Mes points forts sont la créativité, la résolution de problèmes et la collaboration.

→ Mes faiblesses sont le perfectionnisme, le fait de travailler trop dur et de trop se soucier des autres.

Ces réponses sont peut-être vraies, mais elles ne vous permettront pas de vous démarquer des autres candidats. Et si vous n'êtes pas honnête sur vos faiblesses, l'examinateur peut s'en rendre compte.

Voici quelques conseils pour répondre à la question sur les forces et les faiblesses d'une manière à la fois originale et authentique. Il est préférable de préparer deux réponses pour chaque question, même si vous n'en utiliserez probablement qu'une seule.

1.Décrivez vos points forts lors d'un entretien

Lorsque vous parlez de vos points forts lors d'un entretien, n'oubliez pas qu'il ne s'agit pas seulement de vous, mais aussi de ce dont l'entreprise a besoin. Pour vous assurer que vos compétences brillent et laissent une forte impression, suivez les lignes directrices suivantes. Vos points forts doivent être impressionnants, correspondre au poste, se démarquer et être étayés par des preuves.

2.Reformulez la compétence pour rendre votre réponse aussi concise que possible

Voici quelques moyens simples de rendre vos points forts génériques plus impressionnants :

  • Compétences en matière de communication : au lieu de dire "compétences en matière de communication", dites "compétences en matière d'art oratoire et de présentation", ce qui montre que vous n'êtes pas seulement doué pour parler aux gens, mais que vous pouvez également faire des présentations claires et attrayantes.
  • Compétences relationnelles : au lieu de dire "compétences relationnelles", dites "compétences en gestion d'équipe". Cela montre que vous n'êtes pas seulement doué pour les relations humaines, mais que vous pouvez également diriger et motiver les autres.
  • Compétences vidéo : Au lieu de dire "compétences en matière de vidéo", dites "compétences en matière de production et de montage vidéo". Cela montre que vous avez une connaissance approfondie de la vidéo et que vous pouvez créer un contenu de haute qualité.

3. Une fois que vous avez choisi votre force, entraînez-vous à l'exprimer en quatre parties

Points forts : Prise de parole en public

  • Un exemple concret : J'ai récemment présenté notre nouveau portail de service à la clientèle à un client potentiel, qui s'est immédiatement inscrit.
  • Impact : Mes talents d'orateur m'ont permis de conclure une affaire et d'apporter de nouvelles affaires à l'entreprise.
  • Plaisir : J'aime parler en public et je trouve que c'est une expérience enrichissante. J'aime aussi aider mes collègues dans leurs présentations, car cela me permet de partager mes connaissances et mon expertise.

Exemple de réponse n° 1 :

→ Combiné : Je suis passionné par l'art oratoire et je n'ai pas peur d'utiliser mes compétences pour aider mon équipe et l'entreprise à réussir. Par exemple, la semaine dernière, j'ai présenté notre nouveau portail de service à la clientèle à un client potentiel, qui s'est immédiatement inscrit. J'aime voir l'impact que mes talents d'orateur peuvent avoir, et je suis toujours heureux d'aider mes collègues à améliorer leurs présentations.

Exemple de réponse n° 2 :

Ma plus grande force est la gestion d'équipe. J'aime réunir des personnes ayant des compétences et des points de vue différents pour atteindre des objectifs communs. Je suis également passionnée par la création d'un environnement de travail positif et favorable où chacun peut s'épanouir.

L'un des moments dont je tire le plus de fierté est la réception du prix d'appréciation de l'équipe cette année. C'était un honneur d'être reconnu pour ma contribution au succès de mon équipe. J'apprécie réellement jouer un rôle actif dans la création d'une équipe performante, collaborative et plaisante.

Exemple de réponse n° 3 :

Je suis un joueur d'équipe dans l'âme et j'aime aider les autres à réussir. Je suis particulièrement douée pour rassembler des personnes ayant des compétences et des points de vue différents afin d'atteindre des objectifs communs.

Cette année, j'ai eu l'honneur de recevoir un prix d'appréciation de l'équipe pour mon travail sur un projet récent. Je suis passionnée par la création d'un environnement de travail positif et favorable où chacun peut s'épanouir, et j'apprécie vraiment contribuer à aider chacun à donner le meilleur de lui-même.

Comment décrire vos faiblesses

Il est essentiel d'être sincère tout en évitant de se dévaloriser lorsqu'on évoque ses principales faiblesses lors d'un entretien. Il est possible qu'un intervieweur se souvienne d'un défaut et le retienne contre vous, même inconsciemment, et vous devez donc essayer d'éviter de donner des impressions négatives.

Vous pouvez réagir de manière responsable et protectrice en suivant ces recommandations :

1.Imaginez une perspective différente :

Au lieu de voir cela comme une faiblesse, pensez-y comme un défi. Vous pouvez même utiliser le mot "défi" dans votre réponse. Ce changement de perspective élimine certaines connotations négatives associées à la faiblesse et donne l'impression qu'il s'agit de quelque chose que vous pouvez surmonter. Après tout, une faiblesse suggère quelque chose de permanent, alors qu'un défi implique une opportunité d'amélioration.

2. Optez pour des compétences que vous pouvez améliorer par la formation ou le dévouement

Les compétences liées à votre travail, telles que l'analyse de données, les capacités de présentation ou la maîtrise de logiciels, sont généralement des domaines dans lesquels vous pouvez apprendre et progresser. Les intervieweurs le reconnaissent. En revanche, les problèmes de comportement tels que l'impatience, la désorganisation ou l'insécurité peuvent apparaître comme des traits de personnalité bien ancrés, plus difficiles à modifier.

3.3.Évitez les clichés

Évitez d'utiliser des exemples éculés comme le "perfectionnisme" ou d'affirmer qu'une force est votre faiblesse.

Parfois, je travaille trop, je fais trop de recherches, je réfléchis à trop d'idées". Visez plutôt des réponses uniques et authentiques qui reflètent réellement vos capacités et votre potentiel d'amélioration.

4.Choisissez un défi qui n'est pas au cœur des responsabilités du poste

Choisissez un défi qui n'est pas directement lié aux responsabilités essentielles du poste. Si vos points forts doivent correspondre aux compétences requises dans la description du poste, le défi que vous avez choisi ne doit pas empiéter sur ces compétences essentielles. En fait, vous voulez éviter d'être faible dans des domaines cruciaux pour la réussite du poste.

5.Une fois que vous avez identifié votre défi, structurez votre réponse en trois parties :

  • Décrivez la faiblesse.
  • Mentionnez toute conséquence mineure associée à cette faiblesse.
  • Exprimez votre enthousiasme et votre engagement à remédier à cette faiblesse et à l'améliorer.

Incorporez tous ces éléments dans votre réponse. Toutefois, la partie relative aux conséquences doit rester concise et se concentrer sur les questions mineures, ce qui vous permet de mettre l'accent sur votre volonté de relever le défi plutôt que de vous attarder sur le défi lui-même. Lorsque vous aurez rassemblé tous ces éléments, votre réponse devrait ressembler à ceci :

Exemple de réponse n° 1 :

J'ai été confronté à un défi dans ma carrière : Je n'ai pas beaucoup d'expérience avec les outils de présentation tels que PowerPoint et Canva. Par le passé, j'ai engagé des spécialistes pour créer mes présentations, mais parfois ils ne comprenaient pas mon contenu aussi bien que moi. Cette année, je me fixe pour objectif de maîtriser ces outils afin de pouvoir créer mes propres présentations et de continuer à améliorer mes compétences.

Exemple de réponse n° 2 :

L'un des défis auxquels je suis confronté est la relecture efficace de mon propre travail, en particulier dans des environnements où tout va très vite. J'aime prendre mon temps pour garantir la qualité, mais parfois les contraintes de temps ne me le permettent pas. Pour surmonter cette difficulté, j'ai demandé l'avis d'autres rédacteurs et éditeurs sur mon sarcelle. J'envisage également de suivre des cours d'écriture pour améliorer mes compétences en matière d'édition afin d'être plus efficace et plus proactif.

Exemple de réponse n° 3 :

J'ai eu du mal à m'adapter aux nouvelles technologies sur le lieu de travail, en particulier aux outils complexes tels que les plateformes d'archivage en nuage, les logiciels de base de données et les systèmes de gestion de contenu. Il me faut plus de temps pour maîtriser ces outils, mais une fois que j'y parviens, j'aime les utiliser et aider mes collègues à apprendre. J'apprécie les entreprises qui proposent des formations et des ressources pour aider les employés à devenir des utilisateurs confiants de ces outils.

Points forts

  • Communication : prise de parole en public, présentation, brainstorming, conception graphique
  • Organisation : Gestion d'équipe, gestion de projet, gestion de base de données, souci du détail
  • Compétences techniques : Production et montage vidéo, maîtrise des logiciels

Faiblesses

  • Confiance en soi : Peur de parler en public, malaise à l'idée de donner un retour d'information
  • Agilité d'apprentissage : Besoin de plus de temps pour apprendre de nouveaux systèmes, demande d'aide
  • Gestion du temps : Manque de compétences en matière de gestion du temps, difficulté à fixer des objectifs
  • Compétences interpersonnelles : Facilitation de réunions, délégation

Choisissez soigneusement vos faiblesses - Nos conseils

  • Choisissez une faiblesse qui n'est pas essentielle pour l'emploi auquel vous postulez.
  • Soyez honnête au sujet de votre faiblesse, mais montrez également que vous en êtes conscient et que vous travaillez à l'améliorer.
  • Mettez l'accent sur vos points forts et sur la manière dont vous pouvez les utiliser pour surmonter votre faiblesse.

→ Voici quelques exemples de la façon de présenter vos faiblesses de manière positive :

  • "Je ne suis pas celui qui apprend le plus vite, mais je suis persévérant et je suis toujours prêt à demander de l'aide.
  • "Je peux être timide au début, mais je sais écouter et j'ai toujours envie d'apprendre des autres."
  • "Je ne suis pas le meilleur en matière de gestion du temps, mais je m'efforce de fixer des objectifs réalistes et de diviser les tâches en petites étapes.“

En suivant ces conseils, vous pouvez choisir des faiblesses qui feront de vous un candidat plus complet et montreront que vous êtes conscient de vous-même et motivé pour vous améliorer.

En fin de compte, lorsque l'entretien se termine, ce que les recruteurs, les collègues potentiels et les superviseurs cherchent vraiment à comprendre va au-delà de votre plus grande force et de votre plus grande faiblesse. Ils sont impatients de découvrir le type de personne que vous êtes et la manière dont vous contribuerez à la réussite de l'équipe. Ainsi, lorsqu'ils demandent "Quels sont vos points forts et vos points faibles ?", ce qu'ils demandent en réalité, c'est "Êtes-vous le type d'individu qui peut élever notre équipe et ses efforts ? Êtes-vous capable d'évaluer honnêtement vos capacités et de saisir les opportunités de croissance ?"

Alors que vous vous efforcez de perfectionner vos réponses concernant vos forces et vos faiblesses, gardez à l'esprit ces considérations cruciales. Votre objectif est de vous présenter non pas comme un simple ensemble de compétences, mais comme une personne sur laquelle ils peuvent compter - pendant le processus d'entretien et à long terme. Votre capacité à renforcer l'équipe, à faire preuve d'honnêteté quant à vos capacités et à démontrer un engagement en faveur de l'amélioration continue laissera une impression durable qui s'étendra bien au-delà de la salle d'entretien.

Leave a Comment

Explore more articles
on our blog!