Starlink vs. Orange : la bataille pour l'internet spatial est lancée

Twitter
Facebook
LinkedIn
Email
Summary

La course à la domination de l'internet par satellite s'intensifie, Starlink d'Elon Musk étant confronté à un nouveau rival redoutable, Orange.

Starlink, dirigé par l'entrepreneur visionnaire Elon Musk, s'est fermement imposé comme un acteur redoutable du secteur technologique. En posant un défi de taille aux fournisseurs d'accès à l'internet traditionnels, Starlink a démontré ses capacités et bouleversé le statu quo. Ce qui n'était qu'une noble promesse de fournir un accès mondial à l'internet à haut débit grâce à une vaste constellation de satellites lancés par SpaceX est aujourd'hui devenu une réalité tangible.

Bien que nous attendions de plus amples détails sur l'offre exacte, il est possible que le service par satellite d'Orange offre des vitesses plus élevées que ses offres actuelles par l'intermédiaire de Nordnet. Des vitesses supérieures à 100 Mb/s pourraient être attendues, alors que Starlink vise 1 Gb/s en comparaison. Quoi qu'il en soit, l'offre satellitaire d'Orange complète son infrastructure existante, y compris la fibre optique, le cuivre et les réseaux 4G/5G.

Cette évolution est une aubaine pour ceux qui résident dans des "zones blanches" ou dans des régions où les connexions ADSL traditionnelles sont insuffisantes. En un temps relativement court, Starlink s'est imposé comme une alternative convaincante aux principaux fournisseurs d'accès à Internet tels qu'Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free. Avec le déploiement continu de nouveaux satellites, les performances de Starlink ne cessent de s'améliorer, consolidant ainsi son succès sur le marché.

Orange lance son satellite

Pendant ce temps, Orange travaille activement à ses propres avancées. Christel Heydemann, la directrice de l'entreprise, a récemment dévoilé le projet de lancement prochain d'un service par satellite portant la marque Orange. Pour ce faire, Orange s'appuie sur l'expertise de Nordnet, son spécialiste de l'accès internet par satellite.

Contrairement à l'approche de Starlink, la stratégie de Nordnet emprunte une voie différente. Au lieu de déployer un grand nombre de satellites, Nordnet s'appuie sur des satellites géostationnaires positionnés à une distance approximative de 35 700 km de la Terre. Ce modèle réduit considérablement le nombre de satellites, ce qui permet de réaliser des économies. Toutefois, il convient de noter que cette approche s'accompagne de vitesses légèrement inférieures et d'une latence plus élevée.

Michael Trabia, directeur général d'Orange Wholesale, a officiellement confirmé le lancement prochain d'Orange Satellite en partenariat avec Nordnet. L'annonce a eu lieu lors d'une visite de Christel Heydemann à la station satellite de Bercenay-en-Othe, où elle a été rejointe par Jean-Noël Barrot, ministre délégué aux Télécommunications.

word image 37509 2

Bien que les détails spécifiques de l'offre n'aient pas encore été divulgués, il a été révélé que l'opérateur historique, Orange, utilisera le satellite Konnect VHTS d'Eutelsat pour son service par satellite. Ce satellite à haut débit a été lancé avec succès en septembre de l'année dernière et jouera probablement un rôle crucial dans l'offre d'internet par satellite d'Orange.

Orange avait déjà exprimé son intention d'utiliser ce satellite de nouvelle génération dès son lancement et avait pris des engagements fermes en ce sens. Le satellite Konnect VHTS, d'un poids de 6,4 tonnes et d'une envergure de 45 mètres, est positionné en orbite géostationnaire à 36 000 km d'altitude. Avec une capacité de 500 Gb/s, il constitue une évolution significative, offrant sept fois plus de capacité que son prédécesseur.

While we await further details about the exact offering, it is possible that Orange’s satellite service will deliver higher speeds compared to its current offerings through Nordnet. Speeds exceeding 100 Mb/s could be anticipated, whereas Starlink is aiming for 1 Gb/s in comparison. Nonetheless, Orange’s satellite offering complements its existing infrastructure, including optical fiber, copper, and 4G/5G networks.

Leave a Comment

Explore more articles
on our blog!