Les taxis volants transforment le paysage urbain

The rise of flying taxis as a new mode of transportation
Summary

La dernière innovation en matière de mobilité urbaine, les véhicules volants, pourrait bientôt révolutionner les transports. Ce concept futuriste est à la fois passionnant et controversé. Si certains y voient un rêve devenu réalité, d'autres le considèrent comme une intrusion malvenue. Malgré les divergences d'opinion, le potentiel des véhicules volants à devenir un développement majeur du transport urbain est indéniable.

Des taxis volants aux Jeux olympiques de 2024

Paris, surnommée "la ville lumière", ne fait pas qu'enflammer la créativité des artistes, des écrivains et des musiciens, elle est aussi une source d'inspiration pour les innovateurs dans le domaine de la mobilité. Elle a la particularité d'être le berceau du géant du covoiturage Uber, et les prochains Jeux olympiques et paralympiques de 2024 à Paris pourraient voir apparaître des taxis volants. Alors que l'adjoint au maire de la ville considère qu'il s'agit d'un concept fantaisiste réservé aux riches, plusieurs aéroports parisiens et entités publiques locales y voient une initiative prometteuse, un sentiment partagé par Volocopter, la société à l'origine de l'aéronef innovant. Le coût proposé de 200 euros par personne pour un vol de courte durée peut susciter des inquiétudes quant à l'accessibilité pour le plus grand nombre.

Qu'est-ce qu'un taxi volant ?

Les taxis volants sont une nouvelle façon de se déplacer dans les villes. Ce ne sont pas exactement des hélicoptères, mais ils peuvent décoller et atterrir verticalement comme eux. Contrairement aux hélicoptères, ils fonctionnent à l'électricité et sont légers. Alors que les hélicoptères ont besoin de pilotes, les taxis volants peuvent être contrôlés à distance, bien que certains soient encore habités, comme ceux utilisés lors des Jeux olympiques de Paris. Les taxis volants sont un mélange de drones et d'hélicoptères, capables de transporter des passagers ou des marchandises en fonction de la tâche à accomplir. Ils changent notre façon d'envisager les déplacements dans les villes.

Avions sans pilote

Les avions sans pilote offrent un large éventail de possibilités, selon Benjamyn Scott, chercheur à la Leiden Law School. Outre les services de taxi, ils sont également capables de livrer des marchandises. Ils sont déjà utilisés pour transporter des fournitures essentielles, telles que des médicaments, vers des régions reculées comme le Rwanda et vers des installations offshore près de l'île néerlandaise de Texel. Ces exemples montrent que, comme toute nouvelle technologie, l'utilisation d'aéronefs sans pilote peut avoir des aspects positifs et négatifs. Néanmoins, les adeptes de l'innovation sont susceptibles d'adopter des services tels que la livraison de colis, comme le montre la publicité d'Amazon Prime Air avec Jeremy Clarkson.

Enjeux juridiques

La mise sur le marché de ces aéronefs représente un défi en raison des nombreuses options et de leur impact potentiel sur la vie quotidienne. Ils voleraient dans le même espace aérien non contrôlé que les hélicoptères de la police et des ambulances. Scott et Öykü Kurtpinar, candidat au doctorat, étudient les questions juridiques liées à la mobilité aérienne innovante. Selon M. Kurtpinar, "l'une des questions clés est celle de la responsabilité". Tout dépendra de la manière dont la technologie sera utilisée. Scott ajoute : "La responsabilité dépendra également de la question de savoir si l'aéronef est piloté ou non. S'il est sans pilote, le niveau d'automatisation acceptable doit être pris en compte. Supposons qu'un accident se produise... était-ce la faute du pilote ou un dysfonctionnement de l'intelligence artificielle ? Cela devrait-il être pris en compte dans l'examen de la responsabilité ? Supposons qu'un accident se produise... est-ce la faute du pilote ou un dysfonctionnement de l'IA ? Cela doit-il être pris en compte dans l'évaluation de la responsabilité ?

Sécurité

La question de la sécurité est étroitement liée à celle de la responsabilité. Compte tenu des récents problèmes rencontrés par les avions, tels que les mesures importantes prises par Boeing en réponse aux problèmes rencontrés par ses appareils, la sécurité de ce nouveau mode de mobilité aérienne suscite naturellement des appréhensions. M. Scott déclare : "Actuellement, les protocoles de sécurité conventionnels des avions sont mis en œuvre". Il explique toutefois que le respect de ces normes rigoureuses, qui reposent sur des tests de sécurité approfondis, pourrait entraîner des retards dans le lancement de la technologie. "En raison des règles de sécurité rigoureuses qui s'appliquent aux avions, la probabilité d'un accident serait extrêmement rare. L'avion est le moyen de transport de masse le plus sûr.

L'absence de législation européenne en matière de responsabilité

Des chercheurs de l'université de Leyde avertissent que si l'Europe veut se positionner comme le centre de la mobilité aérienne innovante, les décideurs politiques doivent aborder les questions de responsabilité à un niveau stratégique. La "stratégie sur les drones" de la Commission européenne, formulée initialement il y a dix ans et mise à jour en 2022, ne fait plus aucune référence à la responsabilité. Cela mérite d'être souligné, selon M. Scott, car la responsabilité était une considération importante lorsque la stratégie a été introduite initialement. Cette situation mérite qu'on s'y attarde. M. Scott précise : "La responsabilité n'est pas une priorité dans l'agenda politique de la Commission européenne, malgré le fait que l'une des technologies soutenant ce type d'aéronef est l'IA, qui figure parmi les principales priorités de l'UE". M. Kurtpinar souligne que "la question de la responsabilité est d'une telle importance qu'elle ne peut être laissée aux seuls acteurs du marché. Le moment est peut-être venu pour l'UE de prendre des mesures décisives.

Pas de retour en arrière

À l'heure actuelle, il n'est pas certain que le taxi volant occupera le devant de la scène aux Jeux olympiques de 2024, Volocopter ayant récemment cherché à tempérer les attentes. Toutefois, si l'on en croit Scott et Kurtpinar, il pourrait être difficile d'envisager la vie sans ce type d'aéronef. M. Scott fait remarquer qu'"il pourrait s'agir d'une avancée révolutionnaire, semblable à l'invention de la première automobile".

Summary
Oops. Something went wrong. Please try again later.
Thanks, your sign-up request was successful. Welcome to Pentabell !

Subscribe to our Newsletter 

Join Our 10K+ Community and Stay Informed!

More Posts

Leave a Comment