Quels sont les différents styles de management ??

Types of management styles for effective leadership

L’univers des entreprises regorgent de différents styles de management. On parle de management participatif, directif, persuasif…etc.

Un manager peut se réjouir de tous les styles de gouvernance qu'il a la possibilité d’expérimenter tout au long de sa carrière en entreprise, afin d'optimiser sa performance commerciale. Ainsi pour motiver ses équipes, un bon manager doit savoir se montrer tantôt directif, tentant délégatif et flexible. Il faut qu’il y ait une certaine adaptation aux différentes situations et contextes auxquels il sera exposé, mais notamment aux individus en tant que tels.

Le bon type de management : quelques questions en amont

Mais avant de commencer, prenons un moment pour méditer ces 5 questions, d’après vous:

  • Quel est le style de leadership qui vous correspond le mieux ?
  • Quel est le style de management qui fonctionne le mieux dans votre secteur d'activité ?
  • Quel est le type de management que vos supérieurs hiérarchiques attendent de vous ?
  • Quelles pratiques conviennent le mieux aux membres de votre équipe ?
  • Que font vos managers pour individualiser leurs workflows et leurs espaces de travail ?

Devenir ou être un bon manager dans un environnement de travail innovant exige une certaine capacité d’analyse et de synthèse pour pouvoir obtenir la bonne information au bon moment et être en mesure d'en tirer le meilleur parti.

Qu’entend-on par styles de management ?

Le style de management correspond à une approche distincte optée par de nombreux managers, pour accompagner et guider les équipes dans leur travail. En d’autres termes, le style de management est la manière dont un manager fait son travail pour atteindre ses objectifs. C’est la manière dont un bon manager planifie, organise, prend des décisions, délègue et gère son personnel.

Le style de management peut varier considérablement en fonction de l'entreprise, du niveau hiérarchique, du secteur, du pays et de la culture, ainsi que de la personne elle-même( préférences de communication, notre type de personnalité et notre comportement au travail).

Les styles de management sont affectés par des facteurs internes et externes.

Les facteurs internes comprennent :

  • La culture globale de l'organisation et de l'entreprise,
  • les politiques,
  • les priorités,
  • l'engagement des employés,
  • les niveaux de compétences du personnel.

En général, le personnel le plus qualifié n'a pas besoin d'autant de supervision, tandis que le personnel moins qualifié aura besoin de plus de surveillance pour atteindre systématiquement ses objectifs.

Les facteurs externes comprennent :

  • les lois sur l'emploi,
  • l'économie
  • les concurrents,
  • les fournisseurs,
  • les consommateurs.

Ce sont des facteurs qui échappent au contrôle de l'organisation, mais qui auront un effet sur les managers et les employés.

Types de styles de management

Il existe différents types de management. Certains sont directifs, centrés sur les résultats, d'autres plus ouverts axés sur l'Humain, le relationnel et l' Intelligence Collective. Mais ils peuvent être classifiés en trois grandes catégories: Autocratique, démocratique et le laissez-faire.

Au sein de ces catégories, il existe des sous-types spécifiques de styles de management, chacun ayant ses propres avantages et inconvénients.

Styles de management autocratiques (ou autoritaire)

Ce type de management suit une approche verticale, avec une communication unilatérale des supérieurs hiérarchiques vers les employés.

C’est le type de management qualifié de “contrôlant”, c’est la direction qui prend en charge toutes les décisions relatives au lieu de travail et détient le pouvoir total.

Les collaborateurs sont considérés et traités comme des drones, qu'il faut surveiller de près pour qu'ils s'acquittent de leurs tâches dans des périmètres clairement définis.

Les collaborateurs ne sont pas encouragés à poser des questions, à soumettre des idées ou à partager leurs réflexions sur l'amélioration des processus, et sont dans certains cas activement découragés de le faire.

Les sous-types du style de management autocratique sont l'autoritarisme, la persuasion et le paternalisme.

Le management directif ( autoritaire)

Connu aussi sous le nom de management autoritaire, ce style de management est basé sur un mode qui donne un total voire un maximum de pouvoir au manager.

Le manager dirige ses équipes de manière stricte en leur édictant les règles à respecter et en visant un objectif précis : les résultats.

Le respect de la hiérarchie est un axe primordial. Les collaborateurs d'un manager autoritaire n'ont pas l’opportunité de s’exprimer et donner leur avis. Ils se contentent de faire ce que leur manager leur demande de faire. Ce sont les sanctions et récompenses qui articulent ce type de management.

Avantages

Malgré que c’est un style de management un peu à la traditionnelle, ce type de management est doté de certaines qualités telles que:

La prise de décision accélérée, efficacité et productivité accrues (taylorisme).

Inconvénients

C'est indéniablement le style de management qui provoque le plus de malaise au travail, des conflits et autres problèmes relationnels au sein de l'équipe, voire de l'entreprise entière. Les employés se désengagent et perdent de vue leur mission.

De plus, ce système nécessite une multitude de procédures pour contrôler les performances des employés et le fonctionnement global de l'entreprise.

Le management persuasif

Ce style de management combine une forte implication du manager dans la prise de décision tout en gardant un côté humain. Les équipes du manager doivent être mobilisées. Les employés sont davantage impliqués dans la vie de l'entreprise. Leurs suggestions sont prises en compte, même si leur supérieur conserve le pouvoir de décision final. Ce style de management est moins autoritaire que le précédent, mais il reste relativement fermé.

Avantages

L'autorité et la bienveillance favorisent le a href="https://www.pentabell.com/fr/blog/le-sentiment-dappartenance-en-entreprise/" target="_self">sentiment d'appartenance sentiment d'appartenance à une équipe, ainsi que la loyauté et la cohésion. Les collaborateurs se sentent moins stressés que ceux gérés avec un style de management autoritaire. Les conflits sont moins nombreux et/ou plus faciles à gérer.

Inconvénients

C’est un type de management qui s'avère complexe à mettre en place. Peu ouvert voire fermé, ce mode de management offre un espace de liberté relativement cadré. Les collaborateurs se trouveront irrités de par les restrictions qui leur sont imposées, et seront ainsi frustrés de ne pas pouvoir donner leur avis.

Le management paternaliste

Tout comme les styles précédents, le management paternaliste repose sur l’autorité incontestée du dirigeant, qui maintient des relations privilégiées avec son équipe.

Les managers caractérisés par ce style de management, jouent le rôle d’un père de famille, ils veillent sur le bien-être de chacun de ses collaborateurs. Et en retour ils s’attendent à ce que leurs équipes soient indéfectiblement loyales.

En règle générale, cette technique de management peut être facilement associé aux entreprises de petite taille, type TPE, PME ou encore les entreprises familiales.

Le management paternaliste repose sur la récompense et la punition des collaborateurs comme moyens de motivation, prend en compte le bien-être des collaborateurs au travail et favorise la communication interne entre le dirigeant et ses collaborateurs.

Avantages

Le management paternaliste a pour avantages d'instiller une certaine de bienveillance de la part de la direction envers ses collaborateurs. La culture ainsi que a href="https://www.pentabell.com/fr/blog/valeurs-d-entreprise-definition-exemple/" target="_self">les valeurs d’entreprise y sont fortes. Les collaborateurs ont l’impression d'être une grande famille.

Inconvénients

Malgré ses avantages, le type de management paternaliste a également des inconvénients, avec une autorité potentiellement diminuée. Souvent les collaborateurs jouent de la corde sensible, et essayent de sortir du cadre.

——————–

Styles de management démocratiques

Dans ce style, les managers sont responsables de la décision finale, mais encouragent leurs collaborateurs à donner leur avis lors de processus de prise de décision.

La communication interne en entrepriseest bidirectionnelle, dans les deux sens: du haut vers le bas et du bas vers le haut, contrairement au management autocratique, et la cohésion de l'équipe est plus accrue.

Grâce au management démocratique, plus ouvert, les décisions sont plus judicieuses et éclairées par les diverses idées, compétences et opinions.

Le style de management consultatif

Le management consultatif est fréquemment utilisé dans les domaines spécialisés où les collaborateurs sont souvent des experts et où la direction a besoin de leur avis pour prendre des décisions éclairées.

Les managers utilisent ce style pour solliciter les opinions et les pensées de leur équipe, en consultant les points de vue de chaque membre de leur équipe.

Le manager prendra la décision finale, mais il tiendra compte de toutes les informations fournies par les membres de l'équipe avant de le faire.

Avantages

Le management consultatif favorise un lien plus profond entre le personnel et la direction, et renforce la confiance au sein des équipes.

La direction grandit avec l'équipe, car elle apprend des idées, des opinions et de l'expérience des employés qu'elle dirige.

L'innovation et l'expression des opinions sont encouragées, ce qui permet de mieux résoudre les problèmes.

Inconvénients

Le processus de consultation du personnel peut demander beaucoup de travail et de temps. Si un manager n'est pas compétent dans la gestion du temps de ce processus, il peut facilement s'enliser.

S'il y a une apparence de favoritisme ou si le patron n'écoute pas les opinions, les employés peuvent devenir rancuniers et se méfier du manager.

Un recours excessif au management consultatif peut conduire les employés à perdre confiance en leur patron, car ils commencent à se demander pourquoi on fait toujours appel à eux pour aider à résoudre les problèmes au lieu que la direction s'en occupe dans le cadre de son travail.

Le management participatif

Le style participatif est l’un des styles de management ayant le vent en poupe, les collaborateurs ont accès à davantage d’informations sur l’entreprise, ses objectifs, ses stratégies…et sont incités à trouver des solutions innovantes.

Qu’ils soient des cadres, des employés, stagiaires…ils sont tous des membres actifs du processus de décision.. C’est le type de management , le plus ouvert et le plus humain de tous les styles de direction.

Avantages

Les atouts d’un tel style managérial sont nombreux: une productivité accrue et des collaborateurs motivés, ils ont le sentiment d'être appréciés par leur équipe de direction et par l'organisation dans son ensemble, responsabilisation et autonomie, un engagement décuplé, une excellente gestion de carrière de par la présence d’un mécanisme de développement personnel.

On parle notamment de l’intelligence collective qui est mise au profit de l’entreprise, boostant ainsi l’innovation et la compétitivité de l’entreprise. Ainsi la conduite du changement est facilitée etc.

La bienveillance et la performance sont de mise. Le feedback est largement utilisé pour prendre le pouls de l’équipe.

Inconvénients

Si les managers ne sont pas suffisamment formés à ce type de management, il peut y avoir une tendance à la désorganisation ou à l'anarchie.

Par ailleurs, le niveau d'engagement est une composante essentielle du succès de management participatif, qui nécessite une attention particulière.

Le fait que différents acteurs travaillent ensemble peut ralentir la prise de décision, ce qui peut être un inconvénient, surtout en période de crise ou d'urgence.

Le management collaboratif

Le management collaboratif crée un forum ouvert pour que les idées soient discutées en profondeur avant de prendre des décisions basées sur la règle de la majorité. Les employés ont le pouvoir de s'approprier les résultats, ce qui peut conduire à un engagement, une innovation et une créativité accrue.

Avantages

Le personnel se sent en confiance, valorisé et écouté par tous les niveaux de son équipe de direction. Ils sont incités à donner le meilleur d'eux-mêmes, à trouver des solutions collaboratives aux problèmes et à s'engager pleinement dans le processus.

Une communication ouverte signifie que les conflits sur le lieu de travail sont souvent résolus avant que de véritables problèmes ne surviennent.

Le roulement du personnel diminue lorsque les employés sont engagés, et la diversité des voix conduit souvent à de meilleures solutions et à de meilleurs résultats.

Inconvénients

Comme pour les autres styles de management démocratique, ce processus peut prendre du temps.

La règle de la majorité n'est pas toujours le meilleur choix pour une organisation. Si une décision n'est pas dans le meilleur intérêt de l'entreprise, la direction devra intervenir pour la modifier, ce qui peut engendrer du ressentiment et de la méfiance.

Le management de la transformation

Ce style de management est agile et axé sur la croissance. Les managers s'efforcent d'encourager leurs employés à réaliser de grandes choses, en les poussant régulièrement à sortir de leur zone de confort, et en motivant constamment leurs équipes à relever la barre des réalisations.

Les managers collaborent avec leurs employés, les incitant à travailler davantage en faisant preuve de leur propre éthique du travail.

Avantages

Pour le management de la transformation, l'innovation est accrue, et les employés s'adapteront plus facilement aux changements, aux perturbations ou aux projets difficiles.

La pensée créative est encouragée, et la résolution de problèmes et le développement de produits bénéficieront de la flexibilité accrue du personnel.

Inconvénients

S'il n'est pas utilisé avec soin, ce type de management provoquera l'épuisement du personnel.

Le personnel peut se retrouver dispersé, épuisé à force de se surpasser et incapable de suivre le rythme.

Le style de management par le coaching

Dans ce style, les managers se considèrent comme des coachs et leurs employés comme des membres importants de leur équipe.

Le travail du manager consiste à développer et à guider son équipe, en plaçant le développement professionnel de celle-ci au premier plan de ses priorités.

In coaching management style, long-term development is more important than short-term failures, and the manager wants to promote learning, development and growth in the workplace.

Avantages

Les employés se sentent valorisés, ils savent qu'ils vont apprendre et se développer dans le cadre de leurs fonctions et sont plus susceptibles d'être engagés.

Les managers créent un lien fort avec leurs employés, qui seront à leur tour plus enclins à donner le meilleur d'eux-mêmes pour leur "coach".

Inconvénients

Le management par le coaching peut conduire à des environnements toxiques, car les employés se disputent les rôles et les tâches de développement.

Si l'on se concentre trop sur le développement à long terme, les projets à court terme risquent de ne pas bénéficier du soutien nécessaire.

——————–

Styles de management de laissez-faire

Dans le styles de management de laissez-faire, la direction adopte une approche non interventionniste du leadership.

On fait confiance aux employés pour faire leur travail sans supervision, et on leur donne le pouvoir de prendre leurs propres décisions et de résoudre les problèmes.

La direction est présente lors des étapes de délégation et de livraison du travail, mais elle se tient en retrait et permet aux employés de contrôler leur flux de travail et les résultats. La direction n'intervient en cours de processus que si le personnel le demande.

Le management délégatif

Dans le management délégatif, le manager n'est présent que pour attribuer les tâches, mais il est toujours responsable de leur réalisation. Il est chargé de définir la responsabilité de chacun, leur confier certaines tâches et voir déléguer.

Pour déléguer plus efficacement, il est important de bien choisir parmi son équipe la personne la plus apte à réussir une telle ou telle mission, en fonction de leurs compétences, points forts et expérience déléguer chaque mission à la personne la plus pertinente.

Une fois la tâche assignée, les employés sont libres de s'acquitter de leurs fonctions comme ils l'entendent.

Une fois la tâche terminée, le manager revient pour examiner le travail et faire des suggestions pour les projets futurs.

Avantages

Ce type de management encourage l'innovation et la créativité dans l’entreprise, notamment dans les organisations comptant des travailleurs hautement qualifiés.

Le personnel dispose d'un espace pour gérer ses propres problèmes et collabore pour les résoudre, ce qui renforce la résolution de problèmes et le travail d'équipe.

La satisfaction professionnelle peut être accrue chez ceux qui recherchent l'autonomie au travail.

inconvénients :

Sans leadership, la productivité risque de souffrir.

Les équipes peuvent souffrir d'un manque de direction, de concentration ou d'uniformité.

Les conflits mal gérés peuvent s'enflammer et engendrer du ressentiment.

Certains membres du personnel peuvent avoir l'impression que la direction ne contribue en rien au succès de l'équipe et devenir rancuniers.

Le management visionnaire

Les managers de management visionnaire dirigent en inspirant leurs employés. Les leaders expliquent leurs objectifs et les raisons qui les motivent, persuadant leurs équipes de travailler à la réalisation de leur vision.

Les membres de l'équipe sont motivés par leur manager et ont ensuite la liberté d'accomplir leurs tâches avec un minimum de supervision. Les managers se renseignent régulièrement, mais ils sont convaincus que leur vision commune permet aux employés de rester sur la bonne voie et de produire des résultats positifs.

Avantages

L'engagement est accru parce que le personnel croit en ce qu'il crée et est poussé à accomplir les tâches au mieux de ses capacités.

Les employés sont plus satisfaits, la motivation est plus élevée et le taux de rotation du personnel est réduit.

Dans ce type de direction, l'innovation est plus élevée, et la résolution des problèmes peut se faire rapidement au sein des équipes.

Inconvénients

Tous les managers ne peuvent pas être légitimement inspirants. Cela dépend du poste, du secteur, du produit et de la personne.

Ce n'est pas un type de management de qui peut être simulé, les employés doivent être réellement inspirés, sinon ils ne seront pas aussi performants.

Soutenez et faites évoluer votre équipe

L'adoption d'un style de management participatif n'est qu'un aspect d'un bon management qui demande beaucoup d'efforts. Pour continuer à vous améliorer, sollicitez les commentaires de votre équipe ! C'est un excellent moyen de mieux guider votre équipe et de la faire avancer dans la bonne direction.

Leave a Comment