Leadership ou management : quelles différences ?

leadership vs management, what's the diffrence

Êtes-vous un leader ou un manager ? Comment le savoir ? Quelle est la différence entre le leadership et le management? Et surtout, pourquoi est-ce important ?

Le management et le leadership sont deux concepts qui sont fréquemment mal compris. Nous les considérons à tort et de manière interchangeable comme une seule et même chose: lorsque nous pensons à un manager, nous pensons fréquemment à un leader.et lorsque nous nous adressons à un leader, nous voyons en lui un manager. Il est possible pour une même personne de jouer ces deux rôles, mais ce n'est pas toujours le cas.

Certains leaders n'occupent pas un poste de manager. Et les bons managers ne sont pas nécessairement de bons leaders. Mais pour qu'une équipe ou une entreprise réussisse, les deux rôles sont nécessaires. Un leader doit donner aux membres de l'équipe une vue d'ensemble pour les aider à adhérer à la vision de l'entreprise, tandis qu'un manager doit les soutenir dans leur travail quotidien et les aider à exceller. Par conséquent, les managers et les leaders jouent un rôle clé dans l'amélioration du travail d'équipe et de la collaboration sur le lieu de travail.

Apprendre à distinguer ces rôles pourrait vous aider à développer des compétences pour chacun d'entre eux, et ce que vous soyez un manager, un leader, ou les deux.

Dans cet article, nous vous présenterons d'abord les principes fondamentaux du leadership et du management par objectifs. Ensuite, nous verrons en quoi ces deux rôles sont similaires avant de nous concentrer sur ce qui les différencie.

Mais commençons tout d’abord par ces définitions évoqué dans le dictionnaire larousse:

La différence entre un leader et un manager

définition d'un leader définition d'un manager
" Personne qui, à l'intérieur d'un groupe, prend la plupart des initiatives, mène les autres membres du groupe, détient le commandement." " Spécialiste du management, Ensemble des techniques de direction, d'organisation et de gestion de l'entreprise."

Et voici une autre définition par le cofondateur et Pdg “DUSTIN MOSKOVITZ”

“ Le rôle de manager relève de l’opérationnel : définir et réévaluer les priorités, décider des embauches, des licenciements et des compensations, etc. ; alors que le rôle de leader s’apparente davantage à celui d’un coach ou d’un guide spirituel. Le leader est là pour maintenir l’énergie au sein d’une équipe, aider ou encourager ses membres à progresser et s’assurer qu’ils avancent tous dans la même direction. Il représente un pilier robuste et stable dans un environnement changeant.”

Quelles sont les compétences clés attendues d’un leader ?

Les leaders compétents incitent leurs équipes à contribuer en donnant le bon exemple, en communiquant les objectifs et en inspirant l'action. Ils doivent également motiver les membres de leur équipe à atteindre les objectifs de l'entreprise, afin qu'ils ne se contentent pas d'y rêvasser. Si l'entreprise était un navire, les leaders tracent la route tout en gardant un œil sur l'horizon. Parmi les qualités les plus demandées à un leader figurent :

La capacité à motiver :

Grâce à son énergie et enthousiasme, un vrai leader pousse son équipe à atteindre l'inatteignable. À bien des égards, il les motive pour faire des accomplissements grandioses.

La créativité :

Un bon leader laisse libre cours à sa créativité, il se remet constamment en question, histoire de sortir des sentiers battus. Mais, il ne doit pas seulement se focaliser uniquement sur sa propre créativité. Il est tenu notamment de cultiver et développer celle de ses collaborateurs.

L’aptitude au mentorat :

La capacité d'un leader à inspirer les meilleures performances de son équipe est un élément clé de ses compétences. Au lieu de se contenter de confier des tâches aux membres de l'équipe , il les encadre et les guide pour se surpasser.

La résolution des conflits et problèmes:

Une des qualités les plus prisées chez un leader, est la résolution des problèmes et de conflits. Un bon leader se doit de résoudre différents types de problèmes, aux niveaux stratégique et conceptuel.

À titre d’exemple, vous dressez la liste des éventuels problèmes que l’équipe pourrait rencontrer en mettant en place les objectifs organisationnels importants et les stratégies adéquates.

La prise de risques :

Le leadership est synonyme de prise de risque calculé. En tant que leader vous prenez des risques mais devez soutenir ceux pris par vos équipes. Votre remise en question des acquis est essentielle, afin de faire bouger les choses au sein de leur organisation.

Être un leader sans être manager ?

Quel que soit leur statut au sein de l'entreprise, les leaders inspirent et motivent ceux qui les entourent.

D'autre part, les leaders non-managers sont présents dans toutes les entreprises, en particulier celles dont la structure organisationnelle est décentralisée. Dans ces dernières, le décideur de chaque décision est clairement identifié, bien qu'il ne s'agisse pas toujours de gestionnaires.

Par conséquent, ces entreprises bénéficient souvent d'une exécution rapide et d'une plus grande implication des employés. Elles peuvent développer davantage de leaders à tous les niveaux organisationnels grâce à leur structure organisationnelle distinctive.

Quelles sont les compétences clés attendues d’un manager?

Il se peut que vous soyez un bon manager mais pas un leader et réellement ce n’est pas une insulte. Occuper le poste d’un manager est un exploit en soi, vous mettez vos équipes sur la bonne voie en les maintenant informés de tout ce qui se passe.

Véritable mur porteur de l’équipe, il fait de son mieux pour y favoriser l’esprit d’équipe et la collaboration.

Pendant que les leaders ont le regard rivé sur l’horizon, les managers lisent quant à eux la carte. Il leur incombe de planifier la bonne marche à suivre pour atteindre les objectifs fixés et d’expliquer aux collaborateurs comment y parvenir.

La culture du feedback :

En tant que manager, vous devez consacrer du temps à votre équipe pour les aider à développer leurs compétences. Pour ce faire, la meilleure façon est de donner des feedbacks clairs et pertinents. D'autres séances de coaching et de feedback permettront ensuite d'orienter et d'aider chaque membre de l'équipe à exploiter et ces opportunités et transformer ces opportunités en atouts .

La capacité à encourager le développement professionnel :

Les managers ont non seulement pour priorité de maximiser les performances de leurs équipes, mais aussi de soutenir la croissance professionnelle et les opportunités de carrière de chaque membre. Il peut s'agir d'une aide pour déterminer le scénario d'emploi souhaité dans cinq ans ou de conseils sur la manière d'acquérir des compétences particulières.

La capacité à déléguer :

Les managers compétents délèguent les tâches à la personne appropriée plutôt que de toujours faire le travail eux-mêmes. Leur travail consiste à confier les tâches aux bonnes personnes et non de s'accaparer de celui-ci.

L’organisation et la planification:

Pour devenir un bon manager , il faut développer des compétences en management de projet, telles que la planification et l'organisation. Celles-ci vous permettent de donner à votre équipe une vue d'ensemble claire du travail qu'elle va accomplir et de l'aider en cas d'ajustement des priorités ou des délais.

La résolution des problèmes :

Les managers doivent être capables de résoudre les problèmes, pareillement aux leaders. Ces problèmes n'ont pas forcément le même niveau de complexité. Pour que son équipe produise le meilleur travail possible, un bon manager met en œuvre ses compétences pour résoudre les obstacles qui se présentent pendant l'exécution des tâches. Par exemple, si le calendrier d'un projet a été altérée, il examine les priorités trimestrielles et aide à identifier les dépendances qui retardent le travail en planifiant une réunion de travail .

L’aptitude à renforcer la cohésion d’équipe :

Un manager apprécie la valeur de son équipe dans son ensemble, et pas seulement la valeur de chacun de ses membres.

Une partie de son travail consiste à développer des opportunités pour renforcer la cohésion des équipes. Il doit favoriser les occasions d'interaction et permettre aux membres de l'équipe d'apprendre à se connaître aussi souvent que possible. Chacun se sentira plus à l'aise, ce qui favorisera le travail d'équipe.

Être manager plutôt que leader ?

Chacun de nous est unique, et certaines personnes ont du mal à assumer le rôle d’un leader. Cependant, le fait de se concentrer principalement sur le poste du manager présente également de nombreux avantages.

Bien qu'ils offrent stabilité et direction, les managers ne sont pas toujours motivés d’améliorer les activités de l'entreprise dans son ensemble.

Comme leur équipe passe avant tout, les managers sont beaucoup plus altruistes que les leaders. Les managers débutants se plaignent souvent que diriger une équipe est un travail difficile. Cela est dû au fait que les managers réfléchissent constamment à de nouvelles façons d'encadrer et de soutenir les membres de leur équipe, en plus de produire eux-mêmes un travail efficace.

Vous avez récemment pris vos fonctions de manager ? Avant de tenter de vous affirmer en tant que leader, il est conseillé de faire passer les besoins de votre équipe en premier et de leur apporter le soutien dont ils ont besoin.

Après tout, le fait de vous concentrer sur votre style de management maintenant n'empêche pas de le faire plus tard, lorsque vous serez plus prêt à le faire.

À la croisée du leadership et du management

Les leaders et les managers ont un grand point commun : ils veulent le meilleur pour leur équipe et leur entreprise. Leur but est donc identique malgré des approches différentes.

Un point commun qui unit les managers et leaders: les deux veulent et visent le meilleur pour l’entreprise. Leur objectif est équivalent malgré leurs démarches distinctes.

Voici quelques-unes des mesures prises par les managers et les leaders:

Faire le lien entre les activités quotidiennes et les objectifs de l'entreprise :

Pour qu'une équipe fonctionne au mieux, ses membres doivent comprendre comment leurs activités quotidiennes contribuent aux objectifs de l'équipe et de l'entreprise. Une fois ce lien établi, ils seront en mesure de hiérarchiser les tâches appropriées pour produire un travail de grande valeur.

Concentrez-vous sur la communication bidirectionnelle :

La communication bidirectionnelle est le meilleur moyen de s'assurer que chacun se sent écouté et valorisé lorsque vous présentez un objectif à l'ensemble de votre équipe ou que vous vous adressez à un membre spécifique de l'équipe lors d'un entretien individuel. Lorsque l'occasion se présente, pratiquez la communication bidirectionnelle en utilisant cette procédure : demandez l'avis de chacun, examinez-le, puis agissez.

S'impliquer dans le développement de l'équipe

Les managers et les leaders offrent à leurs équipes une variété d'accompagnements et de soutiens. Ils s'attachent à aider chacun à réussir, que ce soit par le biais du mentorat, du coaching, de discussions sur la carrière ou des entretiens individuels, ils s'engagent à aider chacun à exceller.

Quelle est la différence entre un Leader et un Manager ?

Malgré de nombreuses similitudes, les managers et les leaders opèrent souvent de manière différente. Voici trois scénarios où chacun adoptera probablement une tactique différente, mais toujours avec la même intention : soutenir son équipe autant que possible.

Créer et soutenir la culture de l’entreprise

La culture d'entreprise est un moyen fantastique de maintenir la motivation des équipes et de les aider à donner le meilleur d'elles-mêmes. Pour améliorer le moral et l'engagement de l'équipe , développez-la grâce à des exercices de renforcement de l'esprit d'équipe, des projets d'apprentissage et de développement individuels et une procédure d'intégration fiable pour les nouveaux employés.

→Comment les managers ainsi que les leaders peuvent y contribuer?

Les leaders doivent consacrer du temps à la création de la culture d’entreprise. Ensuite ils se chargent de donner l’exemple par leur différentes actions quotidiennes, afin d’encourager tous les collaborateurs d’y participer et à l’améliorer.

La responsabilité des managers consiste à mettre en pratique les normes et procédures de la culture d'entreprise. De même qu’ils sont amenés à signaler aux niveaux supérieurs quels sont les besoins de leurs équipes. Ensuite, afin d'aider la culture d'entreprise à s'améliorer, les leaders répondent à ce retour d'information de manière appropriée

Pour construire une culture d'entreprise positive, il faut écouter les employés et tenir compte de leurs commentaires. Cependant, selon l’étude d’asana l’anatomie du travail , seuls 15 % des employés ont le sentiment que leur entreprise les écoute.

Concrétiser ses idées

Les leaders veillent non seulement à ce que le travail soit effectué correctement, mais ils accordent également beaucoup d'importance aux idées en général. Leur priorité absolue est de considérer l'entreprise dans son ensemble, après quoi ils doivent informer leur équipe de la manière dont ces activités affectent la valeur de l'entreprise. Dans cette optique, il est essentiel de s'entraîner à développer des concepts et des solutions pour traiter des questions complexes.

Un leader a notamment pour mission d'inspirer son équipe et de récompenser l'excellence de son travail. Que vous ayez ou non participé au processus de décision dans votre entreprise, prenez l'initiative et aidez les membres de votre équipe à le comprendre.

D'autre part, la responsabilité du manager est de trouver comment concrétiser les idées. Cela implique d'affecter des personnes à des projets, d'allouer des ressources et de réserver des fonds pour les tâches nécessaires à la réalisation des objectifs. Les managers assistent et dirigent leur équipe dans les tâches quotidiennes. Ils sont souvent chargés d'approuver le travail et de réviser les documents. Le simple fait de donner à votre équipe la liberté de se concentrer pleinement sur le travail le plus important vous permettra d'exceller dans ce poste.

Leadership ou management : Quel est le meilleur ?

Le rôle du manager n'est pas plus désiré que celui de leader, et vice versa. Vous pouvez exercer les deux rôles à la fois où vous concentrez sur un seul rôle au départ. Les compétences qu'un leader choisit d'affiner dépendent des besoins de son équipe et de la meilleure façon de la soutenir.

Mais les managers et les leaders doivent s'efforcer d'améliorer constamment leurs compétences en matière de relations interpersonnelles et de communication.

Découvrez nos récents articles:

https://www.pentabell.com/fr/blog/coupe-du-monde-qatar-2022/

https://www.pentabell.com/fr/blog/les-styles-de-management/

https://www.pentabell.com/fr/blog/comment-deleguer-plus-efficacement/

Leave a Comment