Qu'est-ce que la communication intrapersonnelle ?-Pentabell

Twitter
Facebook
LinkedIn
Email
Summary

La communication intrapersonnelle est la communication avec soi-même, ce discours positif améliore nos performances au travail, et nous aide à mieux gérer notre stress 😀.

Les principaux points

  • La communication intrapersonnelle est la voix intérieure de votre tête, définie simplement comme la communication avec soi-même, contrairement à la communication interpersonnelle qui se fait entre deux ou plusieurs personnes.
  • Des études ont montré que la pratique de la pleine conscience et de l'autocompassion peut conduire à une réduction des niveaux de stress et à une augmentation du bien-être, améliorant en fin de compte notre capacité à gérer les défis liés au travail.
  • Nous pouvons faire des efforts conscients pour développer nos compétences en communication intrapersonnelle, comme n'importe quelle autre compétence, afin d'être les meilleures versions de nous-mêmes et les meilleurs coéquipiers.

Imaginons la situation : Vous êtes sur le point de partager vos concepts créatifs pour un nouveau projet alors que vous êtes sur le point d'assister à une réunion importante. Votre cœur s'emballe, l'excitation vous envahit, mais le doute s'installe. Votre confiance commence à vaciller alors que des pensées douteuses s'insinuent, laissant entendre que vous n'êtes pas prêt à relever ce genre de défi. Les questions antérieures de votre patron, restées sans réponse, jettent une ombre d'incertitude.

Mais attendez ! Au milieu des doutes, une voix puissante émerge de l'intérieur - la voix de votre pom-pom girl intérieure. Elle vous rappelle la vérité : les questions de votre patron vous ont poussé à réfléchir plus profondément et ont fait naître de nouvelles idées. Avec une détermination renouvelée, vous vous rappelez que vous êtes capable de grandes choses. Le vent tourne et vos pensées deviennent positives, vous donnant de l'énergie pour la présentation imminente.

Cette anecdote illustre parfaitement l'impact de la communication intrapersonnelle - les conversations que nous avons avec nous-mêmes - sur notre vie quotidienne. Elle façonne notre état d'esprit, détermine notre bien-être émotionnel et influence nos actions. La communication intrapersonnelle, souvent éclipsée par son pendant plus connu, la communication interpersonnelle, joue un rôle crucial dans notre développement personnel et professionnel.

Considérez les conséquences d'un discours négatif sur soi : stress, tristesse et diminution des mécanismes d'adaptation. À l'inverse, il a été scientifiquement prouvé qu'un discours positif sur soi renforce le bien-être mental, améliore la santé physique et stimule les performances professionnelles. La façon dont nous communiquons avec nous-mêmes a plus d'importance que nous ne le pensons.

Bien qu'il puisse sembler difficile de contrôler notre dialogue intérieur, le fait de percevoir la communication intrapersonnelle comme une compétence ouvre la voie à l'amélioration. Comme toute autre compétence, elle peut être affinée et perfectionnée au fil du temps. Voici quelques stratégies pour renforcer votre communication intrapersonnelle :

Qu'est-ce que la communication intrapersonnelle ? - Définition

La communication intrapersonnelle est la communication avec soi-même, par opposition à la communication interpersonnelle, qui a lieu entre deux ou plusieurs personnes. Parler de soi, monologue intérieur, discours intérieur, expérience intérieure et discours intérieur ne sont que quelques noms supplémentaires pour désigner la même idée. Ils véhiculent tous essentiellement la même idée : la voix à l'intérieur de votre tête.

Bien que la communication intrapersonnelle se déroule principalement en interne, elle peut prendre la forme de mots prononcés, par exemple en engageant une conversation avec soi-même, en répétant ses pensées à voix haute ou en rappelant de manière audible un élément d'information. Elle peut également prendre la forme de mots écrits (prise de notes, journal intime, etc.).

Au-delà du moyen d'expression, la communication intrapersonnelle s'insère dans d'innombrables scénarios, à la fois dans le cadre du travail et au-delà. Elle nous accompagne dans de multiples processus tels que la planification, la résolution de problèmes, la résolution de conflits, l'évaluation de situations, les jugements, et bien plus encore. Bien qu'elle soit unique à chaque individu, c'est la manière dont nous exploitons notre voix intérieure qui détermine son impact profond sur nos vies et nos moyens de subsistance.

Pourquoi la communication intrapersonnelle est-elle une compétence professionnelle importante ?

Bien que presque tout le monde ait un monologue intérieur, seuls 30 à 50 % des gens l'utilisent fréquemment, affirme Russell Hulburt, expert en communication intrapersonnelle .

Le saviez-vous ?

Certaines personnes n'ont pas vraiment de monologue intérieur, au lieu d'entendre leurs pensées sous la forme d'un dialogue interne, elles traitent les informations de manière abstraite et non verbale. Pour ceux d'entre nous dont l'esprit débite des récits verbaux 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, c'est plutôt époustouflant.

Si certaines personnes ne se soucient pas de leur voix intérieure, d'autres l'écoutent attentivement, analysent les situations et communiquent avec elles mentalement.

Le monologue intérieur d'une personne peut être positif et plein d'espoir ou négatif, avec des insécurités telles que le perfectionnisme, le blâme de soi et le syndrome de l'imposteur.

La différence réside dans la manière dont nous réagissons aux pensées négatives, il est typique et tout à fait normal d'éprouver les deux côtés de la médaille. C'est la même chose que de parler à quelqu'un d'autre dans cette situation.

Conscients que l'optimisme favorise des relations plus saines et des performances accrues, nous examinons attentivement les mots que nous utilisons lorsque nous donnons un feed-back à nos collègues, en choisissant des termes encourageants et constructifs plutôt que critiques ou gênants. Alors pourquoi ne pas adopter la même approche lorsque nous communiquons avec nous-mêmes ?

Le fait de se concentrer sur les aspects négatifs peut nuire à notre santé et à notre productivité au travail, mais l'adoption d'une communication intrapersonnelle plus optimiste présente une série d'avantages importants.

Avantages de l'auto-discours positif

Selon les experts de la clinique Mayocc

Les inconvénients d'un discours intérieur négatif

Selon les experts de BetterUp

Meilleures capacités d'adaptation en période de difficultés et de stress Stress chronique
Un meilleur bien-être psychologique et physique Mauvaise santé mentale
Augmentation de la durée de vie, amélioration de la santé cardiovasculaire et réduction du risque de décès par maladie cardiovasculaire Faible qualité de vie
Des taux de dépression et de détresse plus faibles Faible estime de soi

Lorsque nous nous sentons bien physiquement et mentalement, notre performance au travail s'améliore. Des études indiquent que l'utilisation de l'auto-discours positif peut améliorer les performances professionnelles, notamment lors de périodes stressantes telles que les grandes réunions. L'auto-discours positif peut également aider à accroître la concentration, réduire les niveaux d'anxiété et favoriser des relations plus empathiques avec les collègues. Il n'est pas surprenant que de nombreux leaders et personnes qui réussissent possèdent une forte conscience de soi et d'excellentes compétences en communication, à la fois avec eux-mêmes et avec les autres.

Maitriser son discours intérieur : 4 Exercices de communication intrapersonnelle au travail

Bien qu'il semble parfois impossible de contrôler nos pensées, il est possible d'améliorer notre communication intérieure, tout comme nous améliorons n'importe quelle autre compétence. Cela peut nécessiter une certaine prise de conscience de soi, d'être honnête avec soi-même et de changer certains de nos schémas de pensée, mais c'est possible. En changeant notre façon de penser, nous pouvons avoir un impact positif sur nos émotions et notre comportement, ce qui peut améliorer notre vie personnelle et professionnelle. C'est essentiellement ce que la thérapie cognitivo-comportementale permet de faire.

Si vous souhaitez améliorer vos compétences en communication intrapersonnelle et profiter des avantages qui en découlent, ces exercices vous permettront d'évaluer vos compétences actuelles et vous aideront à les améliorer à l'avenir.

1. L'auto-témoignage

Repensez à une situation professionnelle stressante récente dans laquelle vous avez utilisé un discours positif pour vous remonter le moral, par exemple avant une présentation. Ensuite, rappelez-vous un moment où vous vous êtes montré critique ou négatif envers vous-même, comme lorsque vous avez dit : "J'aurais dû être plus prudent, c'était une erreur tellement imprudente".

En réfléchissant à ces scénarios, posez-vous quelques questions :

  • Avez-vous eu un monologue intérieur spontané ou vous êtes-vous volontairement dit quelque chose ?
  • Qu'avez-vous ressenti lorsque ces pensées sont apparues ?
  • Quel a été le résultat de cette façon de se parler à soi-même ?
  • La situation s'est-elle révélée positive ou négative ?

Si cela ne s'est pas bien passé, qu'auriez-vous pu faire différemment pour améliorer le résultat ?

Réfléchir à l'impact de votre discours sur votre travail dans le passé peut vous aider à prendre conscience des pensées négatives à l'avenir et à adopter un état d'esprit plus positif pour obtenir de meilleurs résultats.

2. Titre de la première page

Visualisezl'orientation de votre carrière, de la même manière qu'une entreprise crée une vision de son avenir, peut vous aider à guider vos actions et à réussir. Prenez un moment pour imaginer un avenir où un article est publié sur vos réalisations professionnelles. Quel serait le titre de cet article - dans un an, dans cinq ans, dans dix ans ? Pour que cette vision devienne réalité, il vous faudra déployer des efforts et acquérir des compétences.

Souvent, les gens se concentrent uniquement sur les compétences techniques ou les tactiques de gestion. Mais comment le renforcement de votre communication intrapersonnelle pourrait-il vous aider à vous rapprocher de vos objectifs ? En contrôlant votre voix intérieure, vous pouvez surmonter les obstacles et acquérir la confiance nécessaire pour faire de ce titre de première page une réalité.

3. La fenêtre de Johari

To utilize this model, first, go over a catalogue of adjectives, then handpick around five or six terms that accurately depict you. Afterward, your colleagues will also take part in the activity by choosing the adjectives that they believe best describe you. Finally, plot each list on a four-quadrant matrix, which resembles a window with four sections – hence the name “Johari Window.”

word image 37585 1

En classant les adjectifs dans leurs quadrants respectifs, vous pouvez identifier les qualités que vous et vos collègues reconnaissent posséder, celles qu'ils observent, mais pas vous, et celles que vous remarquez, mais qu'ils ne remarquent pas. Ces informations nous aident non seulement à améliorer nos performances, mais aussi à nouer des liens plus étroits avec nos collègues.

4. The triple-column technique

Le Dr David D. Burns, psychiatre clinicien, a mis au point des techniques de dialogue avec soi-même qui, utilisées parallèlement à d'autres thérapies, se sont révélées très efficaces pour traiter l'anxiété, le stress et la colère.

Voici comment cela fonctionne :

Rappelez-vous un scénario professionnel récent qui vous a causé du stress ou de la tristesse. Créez trois colonnes sur papier ou dans une feuille de calcul. Dans la première colonne, notez les pensées automatiques qui vous sont venues à l'esprit pendant la situation, chaque pensée figurant sur une ligne ou une cellule distincte. La deuxième colonne doit indiquer la distorsion cognitive présente dans chacune de ces affirmations. Certaines d'entre elles peuvent être négatives, mais ce n'est pas grave.

word image 37585 2

Source: Modern Therapy Group

Dans la troisième colonne, vous inscrirez votre "réponse rationnelle". Il s'agit de la réponse logique et raisonnable que vous donneriez à quelqu'un d'autre confronté à la même situation, ou du conseil que vous vous donneriez à vous-même lorsque vous seriez moins contrarié. Voici un exemple : "Après que mon équipe a travaillé sans relâche pendant deux ans pour lancer une nouvelle fonctionnalité de produit, peu de clients se sont plaints après avoir donné leur avis. Un sentiment de déception et de frustration s'est naturellement installé."

Pensée automatique Distorsion cognitive Réponse rationnelle
"Je savais qu'ils allaient se plaindre. J'aurais dû parler davantage de mes préoccupations". La pensée impérative

Catastrophisation

"Aucune fonctionnalité ne sera parfaite dès son lancement. Les clients auront toujours un retour d'information, et nous pourrons le corriger."
« Je n'aurais jamais dû accepter ce rôle. S'ils avaient eu quelqu'un avec plus d'expérience dans le domaine des produits, cela ne serait pas arrivé ». L'accusation

La pensée magique

"J'ai beaucoup contribué à ce produit, et il y a beaucoup de personnes très expérimentées autour de moi qui ont également été impliquées."
"Les gens détestent le produit aujourd'hui." Généralisation abusive

Raisonnement émotionnel

"Il n'y a eu qu'une poignée de plaintes dans le retour d'information, ainsi que plusieurs compliments. Nous pouvons corriger les bogues et ajouter quelques idées à la liste des améliorations possibles."

En observant la fréquence à laquelle nos pensées instinctives sont faussées, nous pouvons mieux les reconnaître lorsqu'elles apparaissent la prochaine fois et passer plus rapidement à la réponse rationnelle.

Le voyage vers l'amélioration de soi : Adopter la bienveillance et la croissance

Divers aspects de la psychologie, du coaching et de la littérature d'inspiration mettent souvent l'accent sur une idée comparable : nous ne pouvons pas contrôler nos pensées initiales, mais la responsabilité de la seconde pensée et des actions qui en découlent nous incombe.

Il peut être difficile de reconnaître nos préjugés inhérents et de modifier nos schémas de pensée.

Cependant, il est possible d'y parvenir en la considérant comme une tâche cruciale et en progressant lentement. Ce faisant, nous pouvons améliorer nos compétences en matière de communication avec nous-mêmes, ainsi que notre bien-être mental et émotionnel en général. De cette manière, nous pouvons aborder avec confiance toute situation difficile qui se présente à nous.

Leave a Comment

Explore more articles
on our blog!