Culture d’entreprise: Définition, composantes et exemple

Corporate culture

La culture d’entreprise fait référence à l’ensemble des rites, codes, systèmes de valeurs , histoire , et image de marque ( marque employeur) de l’entreprise. Un véritable levier de compétitivité pour les start-up comme pour les grandes entreprises. Le développement d’une forte culture d’entreprise maximise non seulement l’engagement collaborateur mais contribue à créer un référentiel d’aide à la prise de décision, et de différenciation de l’entreprise de ses concurrents. Définir la culture de son entreprise et la diffuser au sein de ses équipes n’est pas si facile. En effet, cela demande de suivre les principes essentiels de toute culture organisationnelle.

Une petite mise au clair sur celle-ci s’impose et vous verrez, vous avez un véritable rôle à jouer pour créer la culture d’entreprise propre à votre tribu. Mais qu’est ce que c’est la culture d’entreprise?

Qu'est-ce que la culture d'entreprise ?

Définition

La culture d'entreprise, aussi appelée culture organisationnelle, correspond à l’ensemble des caractéristiques qui forment et régissent le fonctionnement d’une organisation, la rendant ainsi unique. Ces caractéristiques sont majoritairement influencés par l’histoire de l’entreprise, sa vision, la personnalité de ses fondateurs et sa Politique de recrutement .

Avoir une forte culture d’entreprise a pour objectif de fédérer les collaborateurs, partenaires, et toutes les parties prenantes autour d’un objectif commun et les mêmes valeurs,et de se différencier de la concurrence afin d’attirer les meilleurs talents.

Pour atteindre cette cohésion, les entreprises mettent en lumière leur histoire de même que les personnes et événements importants ayant contribué à la faire évoluer.

Cette notion, d'origine anglo-saxonne, vise à fonder une marque employeur solide, dans laquelle les collaborateurs et les partenaires se reconnaissent et finissent par devenir les ambassadeurs.

La culture d'une organisation n'est pas conceptuelle. Elle affecte ses activités régulières et sa réputation en tant qu'employeur de manière réelle et palpable. Elle doit également être acceptée par toutes les parties impliquées dans le fonctionnement de l'entreprise, quelle que soit leur position dans la hiérarchie.

Selon Frei et Anne Morriss de la Harvard Business Review :

« La culture guide le comportement discrétionnaire et reprend là où le manuel de l’employé s’arrête. La culture nous dit comment répondre à une demande de service sans précédent. Elle nous dit s’il faut risquer de parler à nos patrons de nos nouvelles idées, et s’il faut mettre en évidence ou cacher les problèmes. Les employés prennent eux-mêmes des centaines de décisions chaque jour, et la culture est notre guide. La culture nous dit quoi faire lorsque le PDG n’est pas dans la pièce, ce qui est bien sûr le cas la plupart du temps. »

Quelles sont les composantes de la culture d'entreprise ?

Les valeurs

On ne peut parler de culture sans parler de valeurs. On distingue les valeurs morales telles que la bienveillance, l'entraide et la collaboration, et les valeurs éthiques comme la redistribution des richesses, la promotion de l'égalité homme-femme ou encore la protection de l'environnement. Un élément crucial de la culture d’entreprise, les valeurs ont pour rôle de rassembler et guider les équipes et de donner du sens au travail de chaque employé.

Les valeurs d’une entreprise peuvent être de l’ordre des suivantes :

  • Le développement durable ;
  • La responsabilité sociale ;
  • L’innovation ;
  • L’honnêteté, l’intégrité ;
  • La bienveillance, l’esprit d’équipe ;
  • Etc.

Il n'existe cependant pas de ligne directrice spécifique pour décrire le système de valeurs d'une entreprise. En fonction de l'histoire de l’entreprise, elles peuvent être plus précises. Les valeurs sont aussi intimement liées à la mission de l’entreprise sur le long terme.

Si vous voulez savoir comment définir vos valeurs, vous pouvez consulter notre article sur le sujet:

L'importance des valeurs pour une entreprise et comment les définir

L'histoire de l'entreprise

Pour marquer l’esprit de tout le monde, avoir une histoire qui trace le chemin parcouru pour la création de l’entreprise revêt une grande importance. Il est possible que des mythes, des personnages et certains événements spécifiques aient eu une grande influence sur la société. Ces éléments contribuent à l'identité de la marque et renforcent le sentiment d’appartenance à l’entreprise. Par exemple, ils peuvent partager la vision du fondateur, être intrigués par la création de l'entreprise ou être impressionnés par la façon dont l'organisation a surmonté les difficultés.

Les symboles et rites

Chaque entreprise dispose de ses propres symboles, qui la représente à l’extérieur et qui permettent à ses membres de se reconnaître entre eux. Il peut s'agir du code vestimentaire, des logos et d'autres représentations visuelles. Le vocabulaire utilisé aide l'entreprise à maintenir son identité car il permet une communication facile entre les employés qui parlent le même langage.

Les rites d'une société, quant à eux, peuvent prendre plusieurs formes:

les teambuilding, les galas, les pots de départ, les réunions hors travail …etc. Elles unissent tous les membres autour des mêmes valeurs favorisant la communication entre ses membres pour créer ce qu’on appelle le “Great place to work”.

D’une vision plus large, la culture d’une entreprise se reflète par ses règles de fonctionnement: à titre d’exemple aménagement de l’espace de travail, de la collaboration des salariés, organisation des horaires de travail.

Le bien-être au travail est devenu incontournable pour justifier de la présence d’une bonne culture d’entreprise.

Recrutement

Le choix des candidats revêt également une importance capitale. Ces derniers partagent les mêmes valeurs que l’entreprise, et présentent une philosophie qui correspond à l’entreprise. L'embauche est la première étape pour unir les employés et les inciter à jouer un rôle actif dans la croissance de l'entreprise. En outre, la socialisation, le processus par lequel les nouvelles recrues ont intégré l’entreprise, est tout aussi cruciale. Ces nouveaux employés doivent être témoins des valeurs de l'entreprise en action dès leurs premiers jours de travail et collaborer avec ceux qui les incarnent.

La vision à long terme de l’entreprise

Toute entreprise doit établir une vision, ou le centre autour duquel tous ses efforts doivent être dirigés. En d'autres termes, la direction dans laquelle le dirigeant se dirige. La notion de culture d'entreprise intègre pleinement la vision.

La vision doit être communiquée à chaque employé de l'entreprise afin de servir les intérêts de l'entreprise. Elle doit être solide et résistante aux changements de positionnement stratégique de l'entreprise.

C’est en étant transmise à tous les niveaux hiérarchiques que la vision peut soutenir la culture de l’entreprise et ainsi développer un fort sentiment d’engagement de la part des collaborateurs.

Les différents types de la culture d’entreprise

On distingue 4 grands types de culture d'entreprise : adhocratique, clanique (familiale), hiérarchique et la culture de marché.

The adhocracy "Athena":

L’adhocratie est un système d'organisation interne symbolisée par la déesse grecque de la sagesse et de la guerre “Athéna”. Une culture organisationnelle axée sur l'expertise des participants à un projet au lieu du respect des normes ou une hiérarchie bien établie. En outre, dans ce mode d’organisation les managers déclarent la guerre à la concurrence en veillant à ce que leurs équipes soient motivées en permanence pour aller au combat. Une culture qui favorise à la fois l'autonomie des salariés mais aussi l'innovation et la créativité de chacun.

La culture clanique «Dionysos»:

La culture clanique, dite aussi familiale, place l'humain au cœur de son fonctionnement. Le choix de cette culture organisationnelle ne misent pas sur l’organisation, mais au contraire sur l’humain. L’objectif étant de favoriser la cohésion d’équipe et de fédérer les équipes autour des valeurs communes, et de les motiver à se dépasser pour atteindre les objectifs.

Chaque collaborateur est libre de travailler à sa manière, il gère son emploi judicieusement en fonction de de son caractère et de sa manière de travailler. L'accent est mis sur l'entraide et la solidarité entre tous les membres de l'entreprise. Dans un tel environnement de travail, la liberté est considérée comme un facteur de créativité qui implicitement se répercute sur le développement de l’entreprise.

Dans le modèle clanique, le manager joue un rôle central, il doit veiller sur la cohésion de l’équipe. Par ailleurs, le team building peut s’avérer une bonne option pour souder les collaborateurs et leur apprendre à mieux se connaître. Un bon manager veillera à ce que le bien être soit la norme en résolvant les éventuels conflits internes dans les meilleurs délais pour gagner en efficacité.

La hiérarchie «Zeus»

Quand on dit Zeus, roi des dieux, on visualise la culture d’entreprise hiérarchique. Cette fois, la volonté est claire : des règles sont définies et chaque collaborateur doit rester à sa place

La hiérarchie est probablement le modèle de culture d'entreprise le plus connu. Ce système repose sur des directives claires et un cadre rigide. Bien que cette structure ait toujours un caractère autoritaire, elle est rassurante tant pour les clients que pour les employés de l'entreprise. Chaque participant se voit attribuer un rôle précis et sait ce que l'on attend de lui. Il n'y a pas de place pour l'imprévu car chacun a sa place dans la hiérarchie pyramidale, et il faut valider un ou plusieurs leaders pour obtenir le meilleur résultat.

Le marché «Apollon»

Comme son nom l'indique, la culture de marché met également l'accent sur les résultats de l'entreprise. Cette stratégie, axée sur la satisfaction du client et la qualité du service, vise à faire de l'entreprise un leader dans son secteur. Chaque action est minutieusement planifiée, les règles à respecter restent strictes et la prise de risque est réduite au minimum. Cette méthode est rassurante par son cadre clairement défini, bien qu'il arrive parfois que l'entreprise ne soit pas à la hauteur.

Construire et maintenir une culture positive

Votre équipe de direction et votre équipe RH jouent un rôle crucial dans la création d'une culture d'entreprise positive.

Voici quelques éléments à prendre en compte si vous n'êtes pas sûr de votre vision ou si vous pensez avoir besoin d'aide pour remodeler vos normes, vos valeurs et vos projets.

Mettez en avant vos valeurs fondamentales

Informez votre personnel actuel et tous les candidats potentiels de vos valeurs fondamentales.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser des ressources RH telles que la page carrière de votre site web, des formations, des brochures et des descriptions de votre programme de gestion des performances. Vous pouvez exprimer votre proposition de valeur et construire et partager votre marque d'employeur en utilisant l'un de ces médias.

Développez votre proposition de valeur

Disposez d'une proposition de valeur pour les employés (EVP) forte, fidèle à la réalité de votre structure organisationnelle, qui encourage les meilleurs talents à vous choisir plutôt que vos concurrents ou qui motive les employés actuels à rester avec vous.

Le développement de la EVP s'organise autour des 5 axes suivants :

  • Opportunité : Moyens permettant aux membres du personnel d'évoluer dans leur poste.
  • Organisation : La réputation de l'entreprise en tant qu'employeur sur son marché et dans son domaine d'activité
  • Personnes : L'efficacité de la direction, de la gestion, des collègues et de l'environnement de travail de l'entreprise.
  • Travail : l'intérêt, la difficulté et la récompense du travail.
  • Les employés sont récompensés par un salaire, des primes, des avantages et des services.

Embauchez en tenant compte de la culture et de la diversité

Toutefois, ne vous contentez pas d'embaucher de nouveaux talents en ayant votre vision à l'esprit. Incluez l'enrichissement culturel dans votre stratégie de recrutement des employés.

Les entreprises progressistes cherchent à recruter des personnes qui enrichiront la culture du lieu de travail et favorisent la diversité, en apportant de nouvelles perspectives à la croissance de l'entreprise. Cela implique d'embaucher des personnes qui partagent vos valeurs, ont une expérience pertinente et soutiennent la diversité sur le lieu de travail. Recherchez des personnes dynamiques, actives, qui accomplissent des tâches et représentent votre entreprise même en dehors du bureau.

Offrez des avantages significatifs

Les avantages qui comptent vraiment pour les employés comprennent la fourniture d'équipements tels qu'une salle de sport, un déjeuner gratuit, des séances de coaching de vie ou une garderie. Selon 57% des personnes interrogées, l'ensemble des avantages d'une entreprise doit être significatif pour qu'une personne y adhère.

Adhérez à une cause

Il n'est plus nécessaire de considérer la réussite financière comme l'unique motivation de votre entreprise. Votre entreprise doit redistribuer ses richesses, que ce soit par des dons en argent à des organismes de bienfaisance, en partageant vos connaissances avec des associations et des ONG, en faisant du bénévolat ou en entreprenant des actions ponctuelles pour une cause particulière.

Les entreprises qui se dévouent et "redonnent" prennent généralement moins de jours de maladie, ce qui augmente la productivité au sein de votre entreprise.

Soyez reconnaissants en récompensant

Apprenez à féliciter les employés qui obtiennent de bons résultats, que ce soit en votant pour les meilleurs employés de l'année ou simplement en exprimant votre gratitude pour un travail bien fait. La reconnaissance des employés fait partie des véritables facteurs d'engagement et d'expérience.

En outre, assurez-vous que les équipes RH veillent à ce que les travailleurs qui atteignent largement leurs objectifs et promeuvent les valeurs de votre entreprise reçoivent les récompenses appropriées.

Exemples de culture d'entreprise

La culture de l'innovation d'Apple

La marque Apple est connue pour son innovation, son excellence et son secret ; elle réussit toujours à garder ses nouveaux produits secrets pour piquer l'intérêt de ses adeptes. Si Apple prône l'excellence et l'innovation créative, elle défend également des principes fondamentaux tels que la sensibilité à l'environnement et la responsabilité des fournisseurs.

L'alliance du bien-être et de la performance chez Google

Google est l'une des organisations les plus connues pour sa forte culture interne. Cette entreprise, qui accorde une grande importance au bien-être de ses travailleurs, a été l'une des premières à préconiser des espaces de travail accueillants, décorés de teintes douces pour inspirer la productivité. Avec ses espaces communs, son large éventail de services gratuits et son management paticipatif , l'entreprise affiche ouvertement sa volonté de maintenir une culture d'entreprise.

Leave a Comment