COP 28 : l'heure des décisions

Twitter
Facebook
LinkedIn
Email
Summary

Qu’est-ce que la COP 28 ?

La COP 28, ou 28e Conférence des Parties de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, est une conférence internationale qui se tient tous les deux ans. Elle est organisée par la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et réunit des représentants de plus de 190 pays.

Pourquoi la COP 28 est aussi importante ?

Climate Change Conference

La COP 28 est importante, car elle est l'occasion pour les pays signataires de l'Accord de Paris de faire le point sur les progrès réalisés en matière de lutte contre le changement climatique, et de définir de nouvelles mesures pour atteindre les objectifs de l'accord.

L'Accord de Paris vise à limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C par rapport aux niveaux préindustriels. Pour atteindre cet objectif, les pays doivent réduire leurs émissions de gaz à effet de serre de manière significative.

La COP 28 est donc une conférence cruciale pour l'avenir de la planète. Elle déterminera si les pays sont prêts à prendre les mesures nécessaires pour lutter contre le changement climatique.

Quand et où se tiendra la COP 28 ?

La COP 28 se tiendra à Dubaï, aux Émirats arabes unis, du 30 novembre au 12 décembre 2023, au World Trade Centre de Dubaï.

Les enjeux de la COP28

La COP28 doit permettre de prendre des décisions importantes pour l'avenir de la planète. Parmi ses principaux enjeux, on peut citer :

  • Le bilan des progrès réalisés dans le cadre de l'Accord de Paris. La COP28 doit permettre de faire un bilan des progrès réalisés en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Les pays signataires doivent également s'engager à renforcer leurs objectifs de réduction d'émissions, afin de limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C.
  • La transition énergétique. La COP28 doit également permettre de discuter de la transition énergétique. Les pays doivent s'engager à investir dans les énergies renouvelables et à réduire leur dépendance aux énergies fossiles.
  • La solidarité entre les pays du Nord et du sud. La COP28 doit ainsi permettre de discuter de la solidarité entre les pays du Nord et du sud. Les pays développés doivent s'engager à fournir une aide financière aux pays en développement pour leur permettre de lutter contre le changement climatique.

Les attentes des ONG environnementales

cop28 2023 uae

Les ONG environnementales attendent beaucoup de la COP 28. Elles appellent les pays signataires à prendre des mesures ambitieuses pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Elles demandent aux pays développés d'augmenter leur aide financière aux pays en développement.

Voici quelques-unes des demandes spécifiques des ONG environnementales :

  • Les pays doivent s'engager à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre de 50 % d'ici à 2030, par rapport aux niveaux de 2010.
  • Les pays développés doivent fournir 100 milliards de dollars par an d'aide financière aux pays en développement pour les aider à lutter contre le changement climatique.
  • Les pays doivent mettre en place un mécanisme de marché pour le carbone qui permette aux pays développés de compenser leurs émissions de carbone en investissant dans des projets de réduction des émissions dans les pays en développement.

Il reste à voir si les pays seront en mesure de répondre à ces attentes. Cependant, la COP 28 est une occasion importante pour les pays de montrer leur engagement à lutter contre le changement climatique.

Le chef de l'ONU visite l'Antarctique en proie à une fonte rapide avant les négociations sur le climat de la COP28

Le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, s'est rendu en Antarctique les 23 et 24 novembre 2023, avant les négociations sur le climat de la COP28 à Dubaï. Au cours de sa visite, il a pu constater de visu les effets dévastateurs du changement climatique sur le continent, notamment la fonte rapide des glaciers et des calottes glaciaires. M. Guterres a appelé à une action urgente pour lutter contre le changement climatique, avertissant que le monde est sur une "autoroute de l'enfer climatique".

"Nous assistons à une accélération absolument dévastatrice", a déclaré M. Guterres à propos du rythme de la fonte des glaces dans l'Antarctique. "L'Antarctique se réveille et le monde doit se réveiller.

La visite du secrétaire général des Nations unies en Antarctique nous rappelle qu'il est urgent d'agir contre le changement climatique. Les dirigeants du monde entier doivent se réunir lors de la COP28 et convenir d'un plan audacieux pour faire face à cette crise.

Leave a Comment

Explore more articles
on our blog!