Comment postuler et faire la différence quand on n'a pas le profil demandé ?

how to get hired while unqualified 7 effective strategies
Twitter
Facebook
LinkedIn
Email
Summary

De nombreuses personnes postulent pour des postes pour lesquels elles ne sont pas entièrement qualifiées, comme le démontre un rapport sur les tendances de l'industrie par Toggl en 2021. 39 % des employeurs ont déclaré que le tri d'un grand nombre de candidats sous-qualifiés était l'une de leurs plus grandes difficultés. Alors, comment savoir quels emplois valent la peine d'être tentés et comment éviter de faire partie de la pile de candidatures à trier ?

"Si vous ne postulez pas, vous avez 0% de chances d'obtenir le poste. Ce sera toujours 0% pour tout poste pour lequel vous ne postulez pas et si vous postulez, vous ne savez jamais ce qui peut se passer."

Être sous-qualifié ou pas qualifié du tout ?

Lorsque vous recherchez un emploi, il est normal d'être optimiste et de prendre des risques. Cependant, postuler à des postes pour lesquels vous n'êtes pas qualifié ou qui ne correspondent pas aux exigences est une perte de temps pour vous et pour le recruteur.

Ne perdez pas votre temps à postuler à des opportunités qui nécessitent des qualifications ou des licences spécifiques que vous n'avez pas, ou si le poste nécessite des compétences que vous ne possédez pas. De plus, si le poste exige une citoyenneté, un visa ou des critères de localisation que vous ne remplissez pas, cela serait une perte de temps de postuler. Il vaut mieux se concentrer sur les emplois pour lesquels vous avez au moins 70 % des compétences nécessaires. Cependant, si vous avez 50 à 60 % des compétences avec des compétences transférables appropriées, cela pourrait valoir la peine d'essayer. N'oubliez pas que les recruteurs doivent passer en revue des centaines de CV chaque jour, il est donc dans votre intérêt de postuler à des postes pour lesquels vous êtes qualifié, ou presque qualifié.

Comment maximiser vos chances d'obtenir un entretien en tant que candidat sous-qualifié ?

Si vous êtes un candidat sous-qualifié, il existe des moyens d'augmenter vos chances d'obtenir un entretien.

1. Avoir un CV solide

Blakenship suggère que lorsque vous visez des postes légèrement plus difficiles, un CV impressionnant est crucial pour la recherche d'emploi. Votre CV devrait mettre en valeur vos réalisations car les recruteurs scannent généralement les deux tiers de la première page. Concentrez-vous sur la rédaction d'un CV solide mettant en évidence toutes vos réalisations importantes, car c'est le conseil le plus important en matière de recherche d'emploi selon Blakenship.

Assurez-vous que le recruteur remarque les informations les plus importantes que vous souhaitez transmettre en les plaçant dans les deux tiers supérieurs de la première page de votre CV. Cela comprend vos certifications, vos réalisations vitales, les données statistiques et les faits concrets qui peuvent étayer votre expérience professionnelle. Si vous manquez d'expérience dans le domaine concerné, mettez en avant vos compétences transférables pour en assurer la clarté.

Dans le cas où votre emploi implique d'effectuer des tâches de niveau supérieur par rapport à votre poste actuel, il est conseillé d'ajouter le titre senior entre parenthèses. Cela le rendra visible aux recruteurs et vous aurez peut-être l'occasion d'expliquer davantage lors de l'entretien. De plus, il est essentiel de vérifier si votre CV est compatible avec les systèmes de suivi des candidatures (ATS). En effet, lors de la présélection, le logiciel peut rejeter votre candidature si vous ne répondez pas aux qualifications requises. Enfin, la Réserve fédérale sera étroitement observée ce mercredi.

2. Le Networking

Le réseautage est un aspect essentiel de la croissance personnelle et professionnelle. LinkedIn est une plateforme gratuite et largement utilisée qui peut être utilisée par tout le monde. Selon Blakenship, contacter des personnes qui ont déjà accompli ce que vous souhaitez accomplir peut ouvrir des portes et offrir des opportunités d'apprentissage et de croissance. Se connecter avec des personnes sur LinkedIn et poser des questions ne fait jamais de mal, et cela peut conduire à de grandes choses. Le pire qui puisse arriver est qu'ils ignorent votre message ou disent non, et ce n'est pas si grave. Alors pourquoi ne pas tenter sa chance et voir ce qui se passe ? Construire un réseau sur LinkedIn ne peut que vous bénéficier dans votre vie personnelle et professionnelle.

Blakenship souligne qu'aux États-Unis, le réseautage ne vous garantit pas un emploi. Postuler à des offres d'emploi reste important, mais le réseautage peut également être utile pour obtenir des conseils et se préparer à un entretien pour un poste spécifique. Supposons que vous ayez un entretien à venir ou que vous soyez intéressé par une entreprise en particulier. Dans ce cas, vous pouvez exploiter vos relations pour parler à quelqu'un qui connaît le processus d'embauche et peut vous aider à obtenir des informations pour réussir l'entretien. Avoir des liens sociaux avec l'entreprise pour laquelle vous souhaitez travailler peut également vous aider dans votre recherche d'emploi, surtout si vous n'avez pas beaucoup d'expérience dans le domaine.

3. Fake it ‘til you make it

Blankenship approuve le concept de "fake it till you make it", car il a joué un rôle crucial dans son parcours professionnel, l'amenant là où elle est aujourd'hui. Grâce à cette approche, elle a pu obtenir des postes qui semblaient inaccessibles et améliorer sa professionnalisme à un niveau autrement inaccessible. Cependant, elle met en garde contre le mensonge direct, car la malhonnêteté tend à être exposée, ce qui peut entraîner la perte d'emploi. Au lieu de cela, les candidats doivent se présenter de manière créative comme ayant le potentiel ou l'expérience requise pour le poste. La clé est d'identifier les responsables ou les recruteurs qui sont prêts à offrir des opportunités aux candidats ayant moins d'expérience et de se présenter comme ayant les compétences requises pour le poste.

Il est important d'être honnête quant à votre titre de poste lors de la création de votre CV. Blakenship met en garde contre l'exagération de votre rôle, car cela pourrait entraîner des conséquences lors du processus d'embauche ou de la vérification de l'emploi. Par exemple, prétendre occuper un poste de niveau supérieur alors que vous avez travaillé en tant que junior pourrait nuire à vos chances d'obtenir le poste. Par conséquent, il est conseillé de décrire avec précision votre véritable titre de poste afin de créer une représentation plus authentique dans votre CV. Souvenez-vous, l'honnêteté est toujours la meilleure politique.

4. Développez votre image de marque sur LinkedIn

Selon Blankenship, avoir une forte présence sur les réseaux sociaux peut donner un avantage aux chercheurs d'emploi dans le processus de recrutement, car de plus en plus d'entreprises examinent les profils sociaux des candidats pour évaluer leur engagement et leur nombre de followers. Avoir un plus grand nombre de followers pourrait même être le facteur décisif entre deux candidats également qualifiés. Pour cette raison, il est essentiel de vous positionner en tant qu'expert sur des plateformes comme LinkedIn, afin de montrer aux employeurs potentiels que vous êtes le bon candidat pour le poste. Les recruteurs et les responsables du recrutement se tournent souvent vers les médias sociaux pour mieux comprendre qui vous êtes au-delà de votre CV, ce qui en fait une partie intégrante de toute stratégie de recherche d'emploi. Il est donc crucial de veiller à ce que votre présence en ligne soit cohérente et vous représente sous votre meilleur jour.

According to Blankenship, establishing a robust brand and a strong network is a lifelong asset that never fades. Continuing to develop your brand and network throughout your professional career helps fortify your community, providing you with the ideal support system for future inquiries and job prospects. In other words, investing time and effort into building a reliable personal brand and network will serve as a valuable resource throughout your career.

5. Target companies that have a company culture of upskilling and personal growth

Blakenship recommends that companies with a strong focus on training and growth opportunities for employees are more likely to hire underqualified individuals compared to those that don’t prioritize these values. However, if a high-impact position needs immediate action, companies may prefer qualified candidates. Nonetheless, organizations with a well-established culture, particularly those focused on finding the right fit for a role, may consider hiring an underqualified candidate if they can demonstrate their capability to perform in the job. Therefore, it is essential for job seekers to showcase their potential and ability to meet the job demands during the hiring process, particularly in companies with a strong commitment to employee development.

6. If you land an interview be prepared to show them why you’re the right person for the role

If you are an underqualified candidate, getting an interview is just the beginning of your job search strategy. You need to put in a lot of hard work to impress the interviewer. This includes providing specific examples of why you are a good fit for the job, surviving the interview process, and effectively answering the interviewer’s questions. To achieve this, make sure to research the company and its culture, understand the interview process, prepare questions to ask, and know the key points you want to convey during the interview. Your success depends on how well you perform during the interview, so be ready to showcase your skills and qualities confidently and convincingly.

7. Channel your inner confidence

Blakenship is a firm believer that confidence is a key factor in making sales. He suggests that having confidence can greatly increase your chances of getting a job you might not have otherwise landed. Blakenship advises presenting yourself as the person you aspire to be, rather than who you are in the present. This means projecting yourself as someone with the necessary skills for the job, giving you a better chance of being hired. Therefore, being confident and projecting yourself positively can genuinely help you in your career and professional endeavors.

Applying for a job as an underqualified candidate

When applying for a job as a less experienced candidate, it’s important to maintain self-assurance without becoming overly confident or arrogant.

Blakenship’s approach to confidence is to have a clear understanding of your strengths, limitations, and potential areas of growth. This includes being certain about your skills, acknowledging your areas of expertise, being aware of the areas where you may need improvement, and trusting that you possess the ability to learn and develop the necessary skills.

By striking a balance between humility and confidence, you can present yourself as a capable and motivated candidate.

Leave a Comment

Explore more articles
on our blog!