microsoft france data center.jpg

Microsoft se lance dans l'énergie renouvelable

Parmi ses axes de développement, Microsoft a choisi de miser sur une cause écologique : la réduction de sa consommation en énergie.
La multinationale informatique américaine a promis depuis quelques jours d’utiliser 60% d’énergie renouvelable pour la consommation de ses centres de données d’ici 2020 et vise les 70% d’ici 2030 afin de réduire ses charges énergétiques.
La firme américaine a doublé sa taxe carbone interne à 15 dollars par tonne métrique, sur toutes les émissions de carbone. Cette taxe a été créée depuis 2012 qui impose aux divisions commerciales de réduire leurs propres émissions de carbone. 
Cette mesure été prise suite à la rénovation de son campus de Redmond à Washington et la reconstruction de nouveaux bâtiments modernisés alimentés avec une électricité 100% sans carbone. Un pas qui traduit une conscience de l’impact des changements climatiques sur le monde. 
 « L’environnement attend avec impatience que nous fassions plus. C'est pourquoi nous prenons de nouvelles mesures pour placer le développement durable au cœur de chaque secteur de notre activité ». C’est ainsi que s’est justifié Brad Smith, le président de Microsoft.  
Néanmoins, Microsoft est loin de concurrencer les géants du secteur : Apple et Google alimentent déjà leurs fermes de serveurs avec 100% d’énergie renouvelable.