banknote-blockchain-change-730552.jpg

La Thaïlande lance une plate-forme sur les énergies renouvelables basée sur la blockchain

La société d’énergie thaïlandaise, PTT, s’est associée à la fondation à but non lucratif Energy Web Foundation pour créer un nouveau système d’énergie renouvelable basé sur la blockchain.

Leur objectif est de développer une solution énergétique régionale conforme à la norme I-REC (International Renewable Energy Certificates Standard), qui fournit des certificats aux entreprises qui vérifient que leur énergie verte est légitime et provient d’une source fiable et durable. La plate-forme s'appuiera sur Energy Web Chain, une nouvelle blockchain basée sur Ethereum, basée sur le principe de la «preuve d'autorité».

Les certificats d'énergie renouvelable (REC) gagnent en popularité parmi les multinationales de la région, selon l'EWF, et ces sociétés cherchent à suivre et à améliorer la durabilité de leurs sources d'énergie renouvelables à travers leurs chaînes d'approvisionnement. 

Jusqu'à présent, la Thaïlande et ses voisins constituaient «des marchés en grande partie inexploités» pour des certificats d'énergie renouvelable conformes aux normes internationales, selon l'EWF, la majorité d'entre eux provenant des États-Unis et de l'Europe. Cependant, la Thaïlande a progressivement progressé dans le sens d'une consommation d'énergie propre supérieure. En 2018, la Thaïlande a généré environ 28 millions de mégawattheures d'électricité propre et ce chiffre devrait doubler d'ici 2037, selon la Fondation.

 

Le marché thaïlandais des REC devrait être opérationnel d’ici mai 2020.

(Source: https://decrypt.co/9078/thailand-national-utility-launches-ethereum-based-renewable-energy-platform )