Déploiement de la 5G en Singapour: c'est pour 2020!

Singapour a lancé jeudi une initiative de 40 millions de dollars des États-Unis (29,5 millions de dollars) pour tester les applications des réseaux 5G, la prochaine génération de communications mobiles, en prévision du lancement prévu l'année prochaine.

Le projet, dévoilé par le ministre des Communications et de l'Information, S Iswaran, testera le réseau dans des domaines tels que la gestion des ports, la fabrication et les applications grand public, car la ville semble être «un chef de file mondial dans les cas d'utilisation percutants de la 5G».

 Le pays cherche à établir "l'épine dorsale de notre économie numérique", a déclaré le ministre des Communications et de l'Information, M. Iswaran.

La 5G fait référence à la cinquième génération d'internet mobile haute vitesse qui vise à fournir des vitesses de données plus rapides et une plus grande bande passante pour supporter des niveaux croissants de trafic Web.

L’autorité de contrôle des télécommunications du pays, l’Infocomm Media Development Authority (IMDA), a annoncé jeudi qu’au moins 50% de la ville-État serait couverte d’un réseau 5G autonome d’ici à la fin de 2022.

Ce nouveau réseau pourrait avoir une incidence sur presque tous les aspects des opérations de la ville et de la prestation de services: optimisation des performances des réseaux de distribution d’eau et d’eau, collecte des ordures ménagères et transport en commun; transformation de la santé publique et de l'éducation; réduction de la pollution et rationalisation la gestion des catastrophes.