Comment rebondir après un échec professionnel ? Et garder sa confiance en soi ?

Qu’on l’admette ou non l’échec professionnel fait partie intégrante de la vie, de notre chemin vers la réussite et vers la découverte de soi.

Nombreuses sont les histoires, témoignages et sucess story qui vous compterons le nombre incalculable d’échec qu’ont dû vivre leurs protagonistes, avant de trouver leur véritable voie professionnelle et d’atteindre l’apogée de leur succès.

Il est donc essentiel de demeurer optimiste, et de se remettre sur ces pieds lorsqu’on fait face à une telle situation.

Voici donc quelques conseils qui vous dirons comment on peut rebondir après un échec professionnel tout en gardant sa confiance en soi, afin de retrouver rapidement la voie du succès.

 

  1. Commencez par reprendre le contrôle de la situation après l’échec.

Il est crucial de reprendre rapidement le contrôle de votre vie après que l’échec ne survienne.

Pour cela, il est essentiel que vous vous remettiez en question en identifiant le rôle que vous avez joué pour atterrir dans cette situation.

Il est certes de facile de blâmer les autres, ses supérieurs hiérarchiques, les conditions externes, mais le plus dur reste face-à-face que l’on doit établir avec soi-même.

Tenez vous responsable auprès de vous-même analyser vos comportements, décisions, actions et réactions … En bref renvoyer tous les éléments qui vous en menez jusqu’à ce point. Cela vous permettra de prendre conscience de vos failles, mais surtout de remédier à vos erreurs afin d’éviter de les reproduire dans le futur.

Qu’est-ce qui s’est mal passé ? Quelle leçon pouvez-vous tirer de ce qui vient de se passer ? Répondez sincèrement à toutes ces questions.

 

  1. Portéger et booster votre « estime de soi ».

Subir un échec professionnel est une épreuve difficile, certains passent par une phase de dénis, d’autres sombrent dans la tristesse et la déprime… Il est toutefois essentiel de reconnaître son échec.

Si vous avez du mal à l’avoué, faites-vous aidez par un professionnel, commencer à suivre une psychothérapie qui saura booster votre estime de soi et mettre cet événement dans une bonne perspective.

Reconnaissez aussi que vous n’êtes pas seul dans cela, et vous n’êtes certainement pas le premier à avoir subi un échec, car même les personnes les plus prospères ont dû passer par cette phase pourtant, ils l’ont surmonté, appris leurs leçons et devenus plus fort qu’avant.

 

  1. Partagez votre échec professionnel avec vos proches et votre famille.

Une fois que vous aillez accompli la phase du bilan professionnel et de l’introspection, il essentiel que vous avanciez en laissant derrière vous cet échec.

Bien qu’après une défaite, il est tout à fait naturel de se sentir démotivé, fatigué et d’avoir envie de rester quelque temps chez soi seul, songez à limiter au maximum votre « période de deuil »

Sortez de votre cocon, osez parler à vos proches, vos amis, les membres de votre famille, partager avec eux votre ressenti.

IL ne s’agit pas certainement de se plaindre ou de pleurer sort… Mais vos proches ont un rôle prépondérant dans cette phase de votre vie, ils sont les mieux placés pour vous soutenir, encourager, remonter le moral tout en vous livrant leur conseil relatif à la meilleure des solutions pour aller de l’avant.

N’oubliez pas aussi que votre cercle de connaissances et vos amis peuvent vous offrir une nouvelle opportunité et vous recommandez pour trouver votre prochain emploi.

 

  1. Aillez une activité sportive quotidienne.

Maintenant que vous sentez mieux, que vous avez identifiez votre rôle dans cet échec et que vous êtes suivis et bien entouré par un professionnel ainsi que vos proches, pensez à vous exalter en prenant soin de votre corps.

Remettez-vous au sport, plusieurs sont les personnes qui témoignent qu’une activité physique quotidienne les a beaucoup aidés à surmonter l’échec.

En effet une pratique quotidienne de sport vous garantira d’innombrables bienfaits sur votre santé physique et morale. Le sport aide notre corps à secréter l’endorphine, une hormone essentielle pour notre bien-être, qui est reconnu pour ses vertus anxiolytiques et relaxantes.

Mettez vous donc à la marche, au running ou au vélo vous sous sentirez certainement mieux.

 

  1.  Repensez votre avenir et votre carrière professionnelle.

Et si cet échec pouvait constituer un point tournant dans votre carrière ? Avez-vous déjà pensé que cette épreuve pouvait présenter une excellente occasion pour vous remettre en question, et revérifier vos choix professionnels ?

Il est quelquefois clair que nous cessions d’apprendre et de nous améliorer dans notre travail, par la même occasion, on peut aussi devenir amer envers notre profession au fil des années.  Si c’est votre cas, songez à réorienter dans un autre domaine qui vous passionne, et qui correspond au mieux à vos inspirations actuels.

Si vous optez pour la reconversion professionnelle, pensez à vous inscrire dans quelques cours d’appoint lié à votre nouveau domaine d’activité.

Vous serez ainsi mieux informé, plus confiant et vous augmenterez vos chances d’obtenir le succès escompté.

 

  1. Rebondissez et gardez votre confiance en soi.

Les échecs professionnels font partie intégrante de notre vie. Lorsqu’on les subit, il est essentiel de reconnaître notre part de responsabilité afin d’éviter qu’ils ne se reproduisent.

De plus, cet échec peut être un nouvel point de départ vers une meilleure carrière, voire une carrière qui correspond plus à vos rêves et aspirations.

L’essentiel en cette période, c’est que vous preniez soin de vous, de bien, vous dépensez, de vous appuyer sur le soutien de vos proches et de rester optimiste.

Vous en sortirez ainsi plus fort, plus confiant et motivé pour prendre les bonnes décisions.

Source 

Découvrez plein d'autre articles ainsi que nos conseils carriers inédits via ce lien :

https://www.pentabell.com/article/fr/blog