Comment répondre à la question : quelles sont vos qualités ? Et vos défauts ?

Vous vous apprêtez à passer votre prochain entretien d’embauche, vous vous entraînez pour bien répondre à chaque question qu’un recruteur peut vous poser concernant votre carrière, expérience ou cursus universitaire …

Mais là une question vous frappe :

  • Comment dois-je aborder la question relative à mes défauts et qualités?

Aujourd’hui, on vous fournit la réponse, car même si cette question n’est pas toujours mise en avant, elle fera toujours partie des fondamentaux d’un entretien d’embauche.

Ainsi pour y répondre parfaitement et vous démarquer des autres candidats vous devez bien la préparer.

En effet, votre ultime objectif dans un entretien d’embauche est de vous faire embaucher pour le poste dont vous avez tant rêvez, il convient donc de répondre à cette question en fonction du contexte dans lequel vous vous trouvez.

  • Ne soyez pas malhonnête, n’essayez pas non plus d’être rusé, choisissez plutôt des qualités qui apportent de la plus-value à votre candidature et des défauts qui peuvent être corrigés en avançant à votre interlocuteur les actions que vous comptez mener afin de contourner ces défauts et de vous améliorer en permanence.
  • Évitez de citer des points forts ou des points faibles qui ne vous correspondent pas dans la réalité.
  • Choisissez des critères ou des traits que vous mettez souvent en application via votre attitude professionnelle ou encore ceux qui sont fortement recherché pour le poste auquel vous postulez.
  • Gardez des points de faiblesses qui n’engendrant aucune mauvaise conséquence dans le monde professionnel ou citez un défaut qui s’est transformé en qualité grâce à votre travail sur vous-même, conscience et prise de recul.
  • Évitez l’erreur fatale en affirmant que vous ne possédez aucun défaut. N’oubliez jamais nul n’est parfait et un accès de confiance en soi qui vire vers l’arrogance et la fanfare ne sera pas bien vu non plus.
  • Ne donnez pas des défauts et qualités basiques du genre : je suis perfectionniste, je suis rigoureux, je suis assez timide… Ces caractéristiques n’apportent aucune distinction par rapport aux autres.
  • N’aillez pas peur de montrer votre véritable trait de caractères ce qui vous distingue, embrassez votre originalité et osez être vous-même.
  • Si vous avez du mal à identifier vos qualités et défauts, n’hésitez pas de demander l’avis de vos amis, collègues, encadrant ou professeurs… Ils sauront facilement vous donner quelques éléments clé sur lesquels vous pouvez vous basez.  
  • Prenez de l’avance sur le recruteur en démontrant tout au long de l’entretien vos qualités par le biais d’exemples concrets, en parlant de vos principales réalisations, réussites, projets que vous avez réussis grâce à tel ou tel qualité.
  • Évitez de sombrer dans les clichés, les recruteurs ont assez entendu des comptables qui sont super pointilleux, chercheurs qui sont trop curieux, des designers qui sont créatifs … Démarquez-vous et soyez unique.
  • Creusez un peu plus dans vos défauts et piocher ceux qui vous gênent et indiquez ce que vous faites pour y faire face, comment vous travaillez dessus, cela vous permettra de rebondir sur les prochaines questions du recruteur.

Maintenant que vous êtes munis de ces conseils, dressez une liste de vos principaux défauts et qualités, préparer votre argumentaire et soyez prêts à réussir votre futur entretien d’embauche.