7 mesures pour reprendre le travail en toute sécurité après le déconfinement

Avec le début du déconfinement et le retour des employés à leurs postes de travail, beaucoup d’entre nous s’interrogent sur les moyens et les actions qu’il faut entreprendre pour que ce retour puisse se faire dans les meilleures conditions sanitaires possibles et dans le respect des normes préventives contre le virus.

Quelles sont donc les mesures que doivent prendre les entreprises pour mettre en place la reprise de leur activité en toute sécurité ?

 

  1. Évaluer les risques professionnels liés au virus

En évaluant les risques liés à ce virus les entreprises doivent assurer la sécurité de leur employé en prenant les mesures nécessaires pour préserver leur santé mentale et physique.

Ces mesures doivent comprendre :

  • Les actions de prévention nécessaires
  • Les actions de formation et d’information
  • La mise en place d’une organisation et des moyens adaptés pour assurer le bon fonctionnement de l’entreprise

Cela passe avant tout par l’évaluation détaillée des risques professionnels auxquels sont exposés les salariés, et aussi l’identification des situations de travail comprenant un risque de transmission ou encore les risques liés à la nouvelle organisation au sein de l’entreprise.

À l’issu de cette évaluation des actions concrètes doivent être prises pour protéger le capital humain de l’organisation.

 

  1. Réorganiser le travail au sein de l’entreprise

Le respect des normes sanitaires et préventives contre le virus, oblige l’entreprise à repenser son système de travail dans ces locaux.

Il faut donc :

  • Annuler ou reporter les déplacements inutiles ou non-indispensables,
  • Organiser les pauses et la circulation des employés afin d’éviter qu’ils se retrouvent tous ensemble sur le même endroit,
  • Limiter les réunions à la présence des personnes strictement
  • Demander aux salariés de nettoyer et désinfecter leurs outils et post de travail en début et en fin de service  
  • Respecter la règle de distanciation sociale en toute circonstance

Chaque secteur d’activité a une organisation de travail spécifique, donc chaque situation de particulière doit être prise en considération.

 

  1. Réaménager les locaux de l’entreprise

Si l’entreprise est destinée à recevoir du public, il faut privilégier la procédure de la réception des visiteurs sous prise de rendez-vous, de manière à pouvoir gérer le flux des visiteurs avec un minimum de personnes qui attendent.

On peut aussi utiliser des posters, des panneaux indiquant aux personnes qui se trouvent sur les lieux la nécessité de respecter les normes de distanciation, du port des masques, les mesures sanitaires…

-Dans les bureaux, dépôts et ateliers… : dans ces lieux, il faut réorganiser le mobilier de bureau et les postes de travail afin de laisser une distance minimum de 1 mètre entre les collaborateurs, on peut bien évidemment utiliser des parois en plexiglas, des séparateurs ou encore fixer un sens de circulation au sein d’un atelier / dépôt … Le principe est de limiter le nombre de salariés présents en même temps et dans une même place.

-Cantine, salles de pause et vestiaires : même dans ces espaces, il faut privilégier les outils individuels ou personnels (couverts, assiette, …) ou à usage unique plutôt que ceux mise à la disposition de la collectivité…il faut aussi adapter le temps de pause afin que les salariés ne se trouvent pas tous au même endroit et aux mêmes horaires.

-Les sanitaires : indiquez aux employés avec des affiches aux portes ou des marquages aux sols qu’ils doivent patienter à l’extérieur plutôt que de se serrer à l’intérieur et rappeler les, les normes de propreté qu’ils faut toujours respecter.

-Espace fumeurs : montrer grâce à des affiches l’obligation de respecter la distanciation sociale et privilégier la fermeture de ces endroits s’ils sont trop étroits et serrés.

 

  1. Rappelez aux salariés les bons gestes et les règles d’hygiène à respecter

Le respect des gestes barrières est devenu aujourd’hui une nécessité pour le bon fonctionnement et la sécurité de tous les travailleurs, il faut donc :

-Se laver régulièrement les mains pendant au moins 30 à 60 secondes

- Favoriser les mouchoirs à usages uniques et les jeter dans les poubelles

-Tousser dans son coude

- Éviter de serrer les mains de ces collègues et de les embrasser

-Ne pas toucher son visage ou à sa bouche

-Respecter la distance d’au moins un mètre

Pour assurer le respect de ces règles, il sera opportun de déposer plusieurs affiches rappelant les gestes barrières, dans les lieux stratégiques comme les salles de réunion, les toilettes, les sales de pauses…

 

  1. Mettre à disposition des équipements de protection individuelle

Les collaborateurs doivent pouvoir bénéficier des équipements de protection individuels nécessaires. Il faut donc veiller à fournir les quantités suffisantes de savon désinfectant, des solutions hydroalcooliques, de serviette ou lingettes à usage unique, de gants jetables et de bavettes…tous ces éléments doivent être disponibles tout en pensant à renouveler les stocks en cas de besoin.

 

  1. Veiller à la propreté des locaux

On ne le dirait jamais assez, la propreté est désormais une condition inéluctable, pour la sécurité et la pérennité de toute entreprise qui reprend son activité.

Il est donc recommandé de :

  • Désinfecter à mainte reprise les surfaces pouvant être contaminés ou sujettes à plusieurs contacts durant la journée comme les poignées de portes, les rampes d’escalier, les boutons d’ascenseur, les téléphones, clavier …
  • Désinfecter les sanitaires plusieurs fois par jour
  • Désinfecter les équipements collectifs (photocopieurs, machines à café, imprimantes.)
  • Désinfecter les lieux collectifs (cantines, salles de pauses…)
  • Aérer régulièrement les locaux de l’entreprise

On doit aussi veiller à la propreté des poubelles, celles-ci doivent être toujours vidées avec précaution et désinfectées

 

  1. Suivre les mesures nécessaires en cas d’apparition d’un employé infecté

 Si l’un des salariés vient d’être infecté, il doit être immédiatement placé en confinement.

L’entreprise doit de son côté informer ses collaborateurs ou les personnes qui étaient en contact direct avec lui.

Il est aussi primordial d’inviter toutes personnes ayant pris contact avec le salarié infecté au cours des 14 derniers jours, à se manifester afin de prendre les mesures de prévention nécessaires à leur égard. Il faut également procéder au nettoyage des locaux de l’entreprise afin d’éviter toute sorte de contamination.

Source