10 conseils pour sécuriser l’activité de votre entreprise sur Internet

Au sein de votre entreprise, vous utilisez certainement Internet pour faciliter l’ensemble de vos interactions avec vos employés, partenaires et clients. Ceci dit, en utilisant ce service vous exposez votre activité à un énorme nombre de risques liés l’exposition de vos données personnelles. Quel est donc la démarche qu’il faut adopter pour sécuriser votre activité sur Internet ? Découvrez nos meilleurs conseils pour protéger votre activité en ligne et pouvoir surfer en toute sécurité. 
  1.  Identifiez les risques En parvenant à identifier les risques au sein de votre réseau, vous saurez mieux les contourner. Une analyse détaillée et intégrale des risques liés à votre activité sur Internet, vous permettra de répertorier vos processus critiques, vos logiciels, équipements, réseaux, utilisateurs mais surtout vos données. Si vous êtes un adepte de la théorie (BYOD : bring your own Device), faites un inventaire de tous vos appareils et pensez à avoir un réseau interne plus sécurisé. 
  2.  Alignez votre protection à vos processus d’exploitation Afin de faciliter le fonctionnement de votre business, assurez-vous que votre protection est fondée sur une solide connaissance des divers processus d’exploitation. N’hésitez pas à faire appel à un IT manager ou un expert de la sécurité réseau afin de vous fournir une solution personnalisée à vos besoins. 
  3.  Choisissez un partenaire de confiance pour garantir votre protection La sécurisation des appareils et des réseaux informatiques est domaine assez complexe. Tandis que les grandes firmes se permettront d’avoir leur propre expert en sécurité, les plus petites structures opteront pour un prestataire de service externe. Afin de choisir ce partenaire, la confiance est caractère crucial. Vérifiez donc les certificats que le prestataire a obtenus et demandez-lui quels sont les produits de sécurité qu’il utilise. Les certificats CISSP, CISA et CEHA sont des normes importantes et garantes de la qualité de votre prestataire. 
  4.  Intégrez plusieurs mécanismes de sécurité Un système de sécurisation robuste ne se base jamais sur un seul produit ou mécanisme de défense. Plus vous multipliez vos barrières et mécanismes de sécurisation plus vous accroitrez l’efficacité de votre protection. 
  5.  Sensibilisez vos collaborateurs aux différents risques La sécurité ne devrait pas être un problème purement technique mais devrait plutôt se présenter comme un comportement humain, une attitude globale ou un état d’esprit. Faites comprendre à vos collaborateurs qu’ils doivent renforcer leurs mots de passe mais surtout évitez d’utiliser le même mot de passe pour toutes leurs applications. Indiquez-leur les dangers liés au téléchargement, au social engineering ou aux appareils mobiles … Adoptez une communication claire à ce sujet et partagez avec vos employés des consignes de sécurité Internet afin qu’ils puissent travailler en toute sécurité. 
  6.  Établissez une politique de sécurité Quelles sont les applications et les URL que vos collaborateurs doivent ou ne pas utiliser ? Auront-ils accès aux réseaux sociaux ou pas ? Établissez une politique claire ou faite circuler une charte de sécurité, à laquelle signera chaque employé. Indiquez aussi à vos partenaires la possibilité de supprimer à distance les logiciels ou les données que vous jugerez illicites ou douteux de leurs appareils. 
  7.  Continuez à évaluer et tester Un système de sécurité a toujours besoin d’actualisation et de perfectionnement. Les analyses telles que les tests de pénétration ne sont pas abordables pour toutes les entreprises. Cependant les petites entreprises peuvent aussi tester régulièrement leur protection. Si les résultats révèlent des faiblesses, il faudra prendre les mesures nécessaires pour y pallier. 
  8.  Établissez un plan back-up Partant du fait qu’aucune protection n’est impénétrable à 100%, pensez à tenir un état de tous les problèmes qui peuvent survenir dans un environnement protégé. Déterminez les applications, programmes critique pour votre activité, et effectuez des backups réguliers afin de pouvoir restituer votre système une fois qu’un plantage quelque conque survienne. La prise des mesures préventives nécessaires vous évitera un blocage inévitable en cas d’une attaque inattendue de vos processus d’exploitation ou de votre réseau. 
  9. Limitez l’accès de vos collaborateurs aux données Un collaborateur du service comptabilité et finance n’a pas besoin d’accéder aux données du département personnel ou digital. Ces données doivent donc lui être inaccessibles. Ce filtrage des données de l’entreprise doit garantir un meilleur contrôle des données et plus de sécurité. Vous saurez ainsi mieux qui est le titulaire de telle ou telle donnée, qui peut la consulter ou la modifier et comment. 
  10.  Installez un logiciel de gestion de journal de bord Un journal de bord vous permettra de connaître les problèmes survenus ainsi que leur impact sur l’activité de l’entreprise. L’absence d’un journal de bord, ne nous vous aidera pas à tirer les renseignements adéquats des accidents qui peuvent survenir lors de votre activité. Pensez à appliquer l’ensemble de ces conseils de base afin de garantir la sécurité de votre activité, ainsi que celle de vos collaborateurs de toutes les attaques et les risques liés à votre connexion Internet.